Tout sur MGF

Médecins et mutuelles ont signé le 21 décembre un accord pour deux ans, voté à l'unanimité. Il porte sur une masse financière globale de 9,932 milliards d'euros, indexée donc de 0,79% par rapport à 2021 (+82 millions) mais de +2,4% par rapport à l'objectif budgétaire partiel de 2021. Des mesures d'économies de 40 millions serviront à revaloriser notamment la protection sociale des médecins en formation tant MGF que MACS et l'extension du DMG ainsi que la revalorisation de l'honoraire de surveillance du gériatre. L'accord peut être dénoncé en cas de mesures unilatérales contre la masse d'honoraires et en cas d'adaptation des suppléments d'honoraires sans passage par la médico-mut.

C'est vers 3 heures du matin que les partenaires sociaux, médecins et mutuelles, ont signé un accord médico-mut. Les divergences de vue notamment entre syndicats médicaux n'est pas étrangère à la longueur des pourparlers. Ce alors qu'on désespère d'avoir un nouveau gouvernement et sans connaître les grandes orientations en santé publique en 2020. Outre l'indexation des honoraires (1,95%) et la norme de croissance légale garanties (1,5%), on observe quelques avancées comme le renforcement de l'organisation de la garde de médecine générale et celui du Dossier médical global, des pédiatres qui voient leurs honoraires "bondir" de 4,75%.