Tout sur médecine

Plus de 4,62 millions de personnes ont été admises en 2015 dans l'ensemble des services d'urgence de Belgique. Cela représente près de 180.000 prises en charge supplémentaires par rapport à l'année précédente. Si ces chiffres semblent peu changer au fil des ans, le détail des prestations médicales ravive les questions sur la consommation des soins, à l'égard notamment d'un phénomène d'"urgences de complaisance".

Alors qu'une vague d'attentats touche l'Orient à Kaboul, à Bagdad, que l'Allemagne vit la tourmente, la guerre continue en Syrie. L'Independant Doctors Association (IDA) rapporte que quatre hôpitaux de campagne et une banque de sang ont subi des bombardements aériens le 23 juillet. Un nouveau-né a été tué.

Médecin disposant d'un cabinet, vous diffusez de la musique dans votre salle d'attente. Attendez-vous à devoir payer des droits d'auteur, ainsi qu'une rémunération équitable. Pourtant, en 2013, la Commission des rémunérations équitables a décidé d'exonérer tout titulaire d'une profession libérale du paiement de cette indemnité. Mais le projet n'a toujours pas été transposé dans un arrêté royal.

Dès l'instant que l'on évoque le sport de haut niveau - et en particulier le cyclisme - c'est le spectre du dopage qui réapparait, comme une ombre nécessairement projetée par tout sportif dans l'effort. Ce mal que l'on dit " obligé " pour gagner est toutefois à géométrie hautement variable et la ligne de démarcation entre le moralement indéfendable et le socialement autorisé reste floue.

Spécialiste de la question du dopage, le médecin français Jean-Pierre de Mondenard a l'habitude d'appeler un chat un chat. Nous avons recueilli son témoignage accablant sur les pratiques du milieu sportif et la politique en trompe-l'oeil des fédérations. Mais avant de plonger dans l'univers interlope sur lequel il enquête depuis plus de 40 ans, intéressons-nous au personnage. Quel est donc le parcours de ce médecin atypique ?

Cette année, notre concours d'été est consacré à l'art. En partenariat avec ART-Gallery.be, nous vous présenterons quatre oeuvres, les 2, 9 juillet, 20 et 27 août. Chaque semaine, vous pourrez participer au concours en répondant aux questions pour gagner un an de location d'une de ces oeuvres. Vous avez jusqu'au 15 septembre pour répondre aux questions.

Grâce aux MG, on a évité la catastrophe ! - Nous avons dû trouver beaucoup de réponses par nous-mêmes - Il a fallu improviser très rapidement