Tout sur Médecin

L'Absym et le journal du Médecin ont sondé en octobre les médecins pour connaître leur avis sur la multidisciplinarité, la délégation de tâches et leur collaboration avec les autres professions de santé. 675 médecins ont répondu à cette enquête que le syndicat médical a lancée pour savoir ce que pensent réellement les médecins.

L'Absym et le journal du Médecin ont sondé en octobre les médecins pour connaître leur avis sur la multidisciplinarité, la délégation de tâches et leur collaboration avec les autres professions de santé. 675 médecins ont répondu à cette enquête que le syndicat médical a lancée pour savoir ce que pensent réellement les médecins.

Selon une enquête réalisée par l'Absym et le journal du Médecin, 88% des médecins sont favorables à la multidisciplinarité et 61% trouvent la délégation des tâches du médecin généraliste à une autre profession " utile " (43%) ou " indispensable " (18%).

L'Absym lance, en collaboration avec le journal du Médecin, une grande enquête sur la multidisciplinarité. Le Dr Philippe Devos, président du syndicat médical, vous invite à y participer massivement. Une occasion en or pour vous exprimer sur ce sujet capital et permettre à vos représentants de connaître votre opinion et de la défendre au mieux. Cliquez ici pour participer à l'enquête.

Le pourcentage des femmes qui gèrent quotidiennement un hôpital s'élève à 22% dans les hôpitaux francophones. Un directeur hospitalier francophone sur cinq est donc une femme. C'est ce qui ressort d'une enquête réalisée par le journal du Médecin et son journal frère le Artsenkrant.

L'institut Vias lance une enquête pour les médecins généralistes afin de déterminer leur désir de soutien dans leur décision et ou leur politique de référence en matière d'aptitude à la conduite.

La faillite de deux hôpitaux néerlandais prononcée le 25 octobre dernier a secoué le monde des professionnels de la santé qui prend durement conscience des réalités économiques et faiblesses de nos systèmes de soins de santé. Une meilleure gestion des données de santé via leur digitalisation contient la promesse d'une consommation médicale plus responsable comme première source d'économies pour sauver nos systèmes de soins de santé.

Le diagnostic des infections sexuellement transmissibles (IST) est monté en flèche en 2016 et ce, pour les trois régions du pays. Une progression qui trouve son origine dans la propension au dépistage. La Plateforme prévention sida et Sciensano appellent à l'usage systématique du préservatif et au dépistage fréquent.

Jeudi 24 mai 2018, les Mutualités libres organisent une matinée d'étude sur la pédiatrie intitulé " La Parole aux pédiatres ". Le colloque tentera de circonscrire la place du pédiatre dans notre système de soins de santé en mue constante. En tant que partenaire, le jdM souhaite que vous y veniez nombreux.

Face à un livre (lire ici) qui délivre une vision à sens unique de la gynécologie-obstétrique dans l'enceinte de l'hôpital, le journal du Médecin a tenu à donner la parole aux praticiens qui sont les premiers visés par un récit qui les dépeint parfois comme des tortionnaires. Le Dr Julie Belhomme, responsable de l'unité des grossesses à haut risque au CHU St-Pierre, a accepté de répondre à nos questions.

Hier, lors du symposium annuel du GBS consacré au GDPR, un vibrant hommage a été rendu à Marc Moens qui a remis, après 28 ans, son mandat de secrétaire général du Groupement belge des spécialistes au Dr Marc Brosens, élu lors de l'assemblée générale.

Le 24 novembre dernier, le journal du Médecin évoquait en Une de son édition l'initiative eCrash de la Société scientifique de médecine générale. Aujourd'hui, la SSMG veut pousser plus loin la réflexion et planche sur un très prochain eCrash bis pour mettre en place une veille continue des dysfonctionnements auxquels sont confrontés les médecins générales. Le lancement est prévu en février 2018.

Cinq ans après la fusion du CHHF et du RHMS, Epicura a réorganisé, consolidé et développé ses activités médicales sur ses sept sites grâce au travail et à l'implication quotidienne de ses 2.500 collaborateurs et 400 médecins.

Formidable documentaire réussissant presque à rendre beau l'espace hospitalier pourtant peu photogénique, dont l'auteur Jérôme Le Maire, parvient à se faire totalement oublier, ou plus exactement à faire oublier la présence de sa caméra, que ce soit dans la salle d'opération ou celles de réunion, recueillant les confidences des uns et des autres, ceci pendant quasi une année, Burning out est désormais visible sur la plateforme auvio.

Ce sont les résultats d'une enquête menée auprès de 379 participants au mois de juin 2017. L'objectif ? Relever les appréhensions des médecins, confrontés à une des " révolutions majeures de son histoire ".

En marge du congrès Health 2.0, le journal du Médecin s'est promené dans les allées d'Healthio, salon dédié au domaine de la santé où médecins, infirmières, institutions et associations se sont rencontrés pendant trois jours pour partager leurs expériences en matière d'innovations en santé.

Après avoir été approuvé par les médecins et les mutuelles mercredi dernier à l'unanimité, l'accord médico-mutualiste pour 2021 a été approuvé au Comité de l'assurance et par le Conseil général de l'Inami ce lundi. " En cette période marquée par l'incertitude, les tarifs garantis chez le médecin 2021 sont une certitude très appréciable ", réagit le ministre de la Santé, Franck Vandenbroucke.