Tout sur Marisol Touraine

Le tiers-payant généralisé était inscrit dans la Loi santé de Marisol Touraine, ex-ministre de la Santé de François Hollande. Mais la nouvelle ministre, Agnès Buzyn, proche d'Emmanuel Macron, a décrété " l'impossibilité technique " de généraliser ce TP. Les syndicats de médecins se réjouissent.

Le " Front républicain " existe aussi en médecine. Même si certains médecins rechignent à voir " Emmanuel Hollande " à l'Elysée, la préférence nationale de Marine Le Pen est ressentie comme contraire à la déontologie médicale. Beaucoup de groupements professionnels appellent à faire barrage contre le Front national au second tour, explique Le Quotidien du médecin.

En France, la campagne nationale " Dis Doc, t'as ton doc ? " a été lancée par le Collège français des anesthésistes et réanimateurs. Son but : faire évoluer le modèle culturel des médecins en faveur de leur santé. En faisant en sorte, idéalement, que les 80% des médecins recensés sans médecin traitant, en choisissent un...

478 places en plus. C'est le nombre d'étudiants français supplémentaires qui pourront passer en 2e année de médecine. La ministre de la Santé Marisol Touraine l'a annoncé hier à l'Assemblée nationale. "Le numerus clausus était fixé à 7 676 postes l'an dernier. Il atteindra donc 8 154 à l'issue de cette année universitaire", détaille Le Quotidien du médecin. Une première depuis 1978.

Après avoir été approuvé par les médecins et les mutuelles mercredi dernier à l'unanimité, l'accord médico-mutualiste pour 2021 a été approuvé au Comité de l'assurance et par le Conseil général de l'Inami ce lundi. " En cette période marquée par l'incertitude, les tarifs garantis chez le médecin 2021 sont une certitude très appréciable ", réagit le ministre de la Santé, Franck Vandenbroucke.