Tout sur Marc Moens

Lors de la dernière médico-mut, pas moins de 12 nouveaux groupes de travail ont été mis en place. Sept groupes de travail seront créés pour les projets transversaux, tels que le trajet de soins pour l'obésité infantile. Les syndicats ont du mal à staffer.

Les projets de réforme hospitalière du ministre de la Santé, Frank Vandenbroucke, suscitent des inquiétudes et des critiques du côté des médecins qui disent craindre une diminution de la qualité des soins. "Nous n'avons pas dit notre dernier mot", prévient l'Association belge des syndicats médicaux (Absym).

Lors de la médico-mut du 25 octobre, une note détaillée sur les coopérations fonctionnelles - nouveau mode de financement des gardes qui débuterait officiellement le 1er juillet 2022 - a été présentée. Les syndicats médicaux estiment qu'il n'est pas opportun d'accaparer actuellement les généralistes avec ce projet.

Lors d'une récente médico-mut, les Mutualités libres ont partagé une présentation détaillée sur les avancées de la facturation électronique. Premier constat: les jeunes médecins facturent plus souvent par voie électronique que les plus de 50 ans.

La chute de la consommation de soins et son corollaire, celle des honoraires médicaux, inquiètent Marcel Bauval, qui représente le GBO en médico-mut. Pour lui, il est temps que les patients reviennent en cabinet de MG et en hôpital comme avant la pandémie pour se faire soigner ou screener même si la prudence est de mise face aux variants.

Quels sont les revenus "raisonnables" d'un médecin? Et combien d'argent un médecin peut-il gagner de plus qu'un de ses confrères? La Mutualité chrétienne a relancé le débat sur ces questions épineuses le 31 mai en Médicomut. Les représentants des médecins ont réagi de différentes manières.

Quels sont les revenus " raisonnables " d'un médecin? Et combien d'argent un médecin peut-il gagner de plus qu'un de ses confrères ? La Mutualité chrétienne a relancé le débat sur ces questions épineuses lundi dernier en Médicomut. Les représentants des médecins ont réagi de différentes manières.

Après le GBO, c'est l'Absym qui se déclare choquée par la proposition du GBS de redessiner les contours des soins de première ligne. "Ouvrir et gérer un DMG est une prérogative qui doit rester strictement réservée aux médecins généralistes et ne peut se voir confier aux médecins spécialiste", souligne le syndicat médical qui "tient à se distancier de toute tentative de polarisation entre généralistes et spécialistes."

L'Absym et Le Cartel/ASGB demandent au gouvernement et aux ministres compétents en la matière d'accélérer la vaccination du personnel soignant de la catégorie 1a (en contact direct avec les patients). Les syndicats médicaux pointent d'importantes différences au niveau des taux de vaccination entre les hôpitaux.

L'Absym et Le Cartel/ASGB demandent au gouvernement et aux ministres compétents en la matière d'accélérer la vaccination du personnel soignant de la catégorie 1a (en contact direct avec les patients). Les syndicats médicaux pointent d'importantes différences au niveau des taux de vaccination entre les hôpitaux.

Le syndicat médical estime que les autorités compliquent bien trop les choses dans le choix des citoyens qu'elles comptent appeler à se faire vacciner contre le Covid-19. "On perd un temps précieux et on risque ainsi de voir surgir des tensions en raison de la priorisation qui ne sera pas acceptée. L'âge est une donnée objective. Ce critère est le meilleur choix pour vacciner. "

L'AR sur les soins à basse variabilité (SBV) a été publié au Moniteur belge le 18 décembre. Au grand dam de l'Absym qui avait demandé à la ministre de postposer l'entrée en vigueur de ce nouveau mécanisme.

L'Inami planche actuellement sur une nouvelle convention visant à centraliser les interventions chirurgicales du pancréas et de l'oesophage. Les critères qu'il met en avant se heurtent toutefois à une franche levée de boucliers. Plusieurs grands hôpitaux risquent en effet de se retrouver sur le carreau...

Dans le cadre des élections communales et provinciales du 14 octobre 2018, l'Absym interpelle les futurs élus sur des problématiques locales : organisation de la première ligne, mobilité et sécurité des médecins et double taxe sur les cabinets médicaux.

Le verdict est tombé. Après un faux départ, les élections médicales se sont terminées mardi à minuit. Les syndicats se sont bien défendus durant une campagne riche et animée, mais les votants ont manqué à l'appel. Seuls 12.139 médecins ont participé à ce scrutin, nettement moins que lors des dernières élections, soit 23,9%. En 2014, 37,4% des médecins avaient voté.

Pour la 21e année, nous présentons les six candidats au Prix du Généraliste, co-organisé avec la SSM-J, et en collaboration avec l'UCLouvain, l'ULB et l'ULiège. Ce challenge met en compétition amicale six jeunes généralistes qui ont remis des travaux de fin d'études présentant des qualités particulièrement remarquables. Les prix des lecteurs du jdM, avec le soutien d'Amonis, et du jury de la SSM-J seront remis le 10 septembre 2022 lors d'une grande journée "jeunes médecins" organisée par la SSM-J.