Tout sur Maggie De Block

Les tests de diagnostic du Covid-19, dont le gouvernement souhaite porter le nombre de 2.000 à 10.000 par jour dans les prochains jours, seront destinés en priorité au corps médical en contact très proche avec les malades", a affirmé jeudi la ministre de la Santé publique, Maggie De Block.

Dès aujourd'hui, l'Inami met en place en cadre financier et administratif flexible pour soutenir les centres de triage des patients atteints du Covid-19 (voir Une du dernier jdM, n°2623). Ce nouveau financement a été approuvé samedi matin lors d'une réunion de la médico-mut que l'on peut qualifier d' "historique" puisqu'il s'agit de la première réunion à distance via internet.

Pour ceux qui confondent : les 5 millions de "masques chirurgicaux" arrivés à Bierset durant la nuit viennent s'ajouter pour le moment aux 100.000 masques FFP2 (masques d'un autre type, à haut niveau de filtration), également de producteur chinois, arrivés jeudi, ainsi qu'à la cargaison de 500.000 (en deux parties) de masques chirurgicaux apportés par la Fondation Alibaba et la Fondation Jack Ma !

Les pédiatres ont mis en place un réseau belge de Covid-19 pédiatrique composé d'universités, des différentes associations de pédiatrie et des infectiologues pédiatriques belges. Nous publions les recommandations pour les pédiatres. Elles seront régulièrement mises à jour en collaboration avec Sciensano. Et de souligner que les enfants atteints de certaines pathologies ne doivent pas se rendre dans les garderies des écoles.

Dans son dernier rapport annuel 1, baptisé " A-t-on perdu le nord ? ", le Groupement belge des spécialistes (GBS) s'inquiète de l'absence d'un gouvernement fédéral de plein exercice et des mesures prises en 2019 dans le secteur de la santé.

Les autorités sanitaires belges et notre ministre de la Santé publique conseillée par les plus estimés virologues, nous chantent le couplet habituel : " la situation est sous contrôle, rentrez chez vous ". Ne devrions-pas, au contraire, écouter le célèbre oiseau de mauvais augure Nassim Nicholas Taleb ?

L'Association professionnelle belge des pédiatres, dans une lettre ouverte à Maggie De Block, écrit notamment que "la fermeture d'une maternité aura des répercussions significatives, tant sur les enfants malades que sur les pédiatres et pourrait également entraîner la fermeture de plusieurs services pédiatriques". Les pédiatres attendent dès lors le rapport du KCE sur le fonctionnement de ces services de pédiatrie.

Le Dr Marc Vertruyen, chirurgien digestif sur le site Saint-Michel (Cliniques de l'Europe, Bruxelles), a été approché pour l'audit conjoint Inami-SPF Santé publique-AFMPS sur la chirurgie bariatrique. Il prend une position paradoxale : pour lui, l'obésité doit être combattue en amont. Ce n'est pas l'estomac le problème, mais le mental. Il faut également assurer le suivi. Il met en garde contre la propension à opérer trop vite, notamment les jeunes patients. Il avertit contre les opérations " low cost " à destination de patients dont le BMI n'est pas suffisant pour bénéficier par exemple d'un bypass. Il souligne que lors de complications (démontage d'un bypass), la nomenclature n'est pas toujours adaptée. Et l'usage de codes de nomenclature " analogues " ne satisfait pas l'Inami.

La commission Santé publique a approuvé ce 19 février le projet de loi de la ministre de Maggie De Block contenant des mesures d'économie. Elles font partie du budget 2020 des soins de santé approuvé fin novembre par le conseil des ministres. Ces mesures entreront en vigueur le 1er avril.

CORONAVIRUS Les ministres européens de la santé se mettent en ordre de bataille. Tout en croisant les doigts pour que l'épidémie s'épuise avant d'atteindre la vieille Europe.

Catherine Fonck dénonce de nouvelles économies faites sur le dos des hôpitaux. Elles sont prévues dans un projet de loi de Maggie De Block visant à réaliser des économies dans le secteur des médicaments.

Les ministres européens de la santé se mettent en ordre de bataille. Tout en croisant les doigts pour que l'épidémie s'épuise avant d'atteindre la vieille Europe.

Le 2019-nCoV, ce nouvel agent infectieux à l'origine de l'épidémie en Chine, a déjà fait plus de 490 morts, contaminé plus de 24.300 personnes en Chine, et s'est propagé dans 24 pays. Plusieurs pays ont dès lors décidé de rapatrier leurs citoyens susceptibles d'être infectés, s'ils le souhaitent.

Revoir la nomenclature est un véritable travail de titan ! On parle ici de 3.748 actes pour un montant total de près de huit milliards (7,931 milliards pour être précis). Les prestations 'intellectuelles' en représentent 30% et les prestations spéciales 70%. Samedi dernier, lors du symposium 'hot topics dans les soins de santé' du GBS, Jo De Cock, administrateur général de l'Inami a dressé un état des lieux de la réforme de la nomenclature.

Le journal du Médecin et le Pharmacien lancent auprès de leurs lecteurs respectifs une courte enquête pour savoir s'ils ont été infectés au SRAS-CoV-2 depuis le début de l'épidémie.