Tout sur Maggie De Block

Le sp.a dépose le budget Inami au parlement

Les socialistes flamands Jan Bertels et John Crombez vont déposer une proposition de loi à la Chambre reprenant le budget des soins de santé 2020 tel qu'élaboré et soutenu par plusieurs acteurs du secteur, fidèle à l'épure du Comité de l'Assurance de l'Inami.

Maggie De Block souhaite monitorer l'e-santé

ESANTÉ Les autorités ont lancé le 24 octobre dernier l'eHealthMonitor 2019, une enquête en ligne qui s'intéresse aux expériences pratiques des prestataires des soins et des patients lors de l'utilisation des applications numériques dans le secteur des soins. Pendant deux mois, médecins, prestataires et patients-citoyens sont invités à répondre à des questions visant à améliorer la politique en matière d'e-santé.

524 patients concernés par l'oncofreezing

Selon l'Inami, en 2018, 524 patients, 177 femmes et 347 hommes, ont déjà fait congeler leur matériel reproductif. Un chiffre vraisemblablement lié au fait que depuis 2017, cette technique est intégralement remboursée. La ministre De Block a débloqué quatre millions par an pour ce faire.

Dès le 1er novembre, les ordonnances médicales ne seront valables que trois mois

A partir 1er novembre, une ordonnance médicale aura une validité de trois mois, sauf si le prescripteur en décide autrement, indique le cabinet de la ministre fédérale de la Santé, Maggie De Block. Jusqu'ici, un pharmacien pouvait délivrer au patient un médicament prescrit sans limite dans le temps. L'assurance soins de santé rembourse, elle, ce médicament jusqu'à la fin du troisième mois qui suit la date de prescription.

Le Budget 2020 ne passe pas

Fait relativement rare : le Conseil général de l'Inami n'a pas approuvé ce lundi la proposition budgétaire du Comité de l'assurance, votée en choeur, il y a 15 jours, par les médecins et les mutuelles. Par rapport aux 21 membres du CG, il a manqué une voix sur les 11 nécessaires, le gouvernement s'abstenant car la proposition " ne met pas suffisamment le patient au centre des priorités ". Les réactions outrées des prestataires et des mutuelles ont fusé : camouflet, hypocrisie et irresponsabilité.

Budget camouflet

En s'abstenant sur le budget des soins de santé proposé par le Comité de l'assurance, les représentants du gouvernement ont de fait empêché son vote au Conseil général de l'Inami. Une décision mal vécue par les prestataires et les mutuelles qui parlent tantôt d'hypocrisie, tantôt d'irresponsabilité. Et qui complique la signature d'un accord médico-mut.

Maggie De Block souhaite monitorer l'e-santé

Les autorités lancent ce 24 octobre l'eHealthMonitor 2019, une enquête en ligne qui s'intéresse aux expériences pratiques des prestataires des soins et des patients lors de l'utilisation des applications numériques dans le secteur des soins. Pendant deux mois, médecins, prestataires et patients-citoyens sont invités à répondre à des questions visant à améliorer la politique en matière d'e-santé.

524 patients concernés par l'oncofreezing en 2018

Selon l'Inami, en 2018, 524 patients, 177 femmes et 347 hommes, ont déjà fait congeler leur matériel reproductif. Un chiffre vraisemblablement lié au fait que depuis 2017, cette technique est intégralement remboursée. La ministre De Block a débloqué 4 millions par an pour ce faire.

Révolution culturelle

Qui aurait cru il y a seulement deux ans qu'un jour le Groupe Jolimont et le CHU Tivoli, le CHR Mons Hainaut et le CHU Ambroise Paré, le CHR de Liège et le CHU de la même ville seraient prêts à créer ensemble, avec d'autres institutions, un réseau hospitalier locorégional ?

GBO : Les patients aux urgences de moins en moins référés par les MG

Les relations et la coordination entre les postes de garde en médecine générale et les Urgences hospitalières ne coulent pas de source. L'Observatoire bruxellois du social et de la santé a enquêté (lire jdM n°2599). Dans cette deuxième partie de notre interview, le Dr Paul De Munck et Jean-Noël Godin, respectivement président et directeur du GBO commentent, notamment, cette enquête.

GBO : pour faire vivre la concertation, il faut des moyens

Dans un entretien exclusif avec le jdM, le Dr Paul De Munck, président du GBO et son nouveau directeur, Jean-Noël Godin, soulignent que la poursuite de la professionnalisation de leur organisation dépend de moyens financiers qui ne suivent pas. La qualité de la concertation en dépend.

" Nous n'avons pas les moyens suffisants "

Dans un entretien exclusif avec le jdM (dont l'intégralité vous est proposée sur internet), le Dr Paul De Munck, président du GBO et son nouveau directeur, Jean-Noël Godin, soulignent que la poursuite de la professionnalisation de leur organisation dépend de moyens financiers qui ne suivent pas. La qualité de la concertation en dépend.

Le Belge Hans Kluge élu directeur européen de l'Organisation mondiale de la Santé

Le Belge Hans Kluge a été élu directeur régional de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) pour l'Europe, annonce mardi la ministre de la Santé publique, Maggie De Block, dans un communiqué. Ces cinq prochaines années, il collaborera avec les ministres compétents des cinquante-trois États membres pour promouvoir la santé des citoyens dans la région européenne.

Un plus grand accès à l'implant auditif cochléaire

329 Belges par an bénéficient actuellement d'un remboursement par l'assurance soins de santé pour les implants auditifs cochléaires. Mais environ 362 personnes supplémentaires pourraient en bénéficier, grâce aux nouveaux critères de remboursement.