Tout sur LSD

Un médecin sur quatre (24,9%) a pris des substances pour des raisons médicales au cours de la dernière année. 8,3% l'ont fait pour des raisons non médicales - pour les médecins de moins de 40 ans, cette proportion atteint même 11,1%. Les analgésiques classiques tels que le paracétamol (79,1%), les hypnotiques (18,6%) et les sédatifs (11,7%) sont particulièrement appréciés.