Tout sur Katja Gabriëls

La commission de la Justice de la Chambre examinera mercredi une proposition de loi sur l'avortement amendée par huit groupes qui représentent une majorité au parlement. Un premier vote devrait avoir lieu mais l'assentiment définitif pourrait encore prendre quelques semaines et rencontrer des difficultés politiques. Le CD&V a annoncé qu'il épuiserait tous les moyens parlementaires pour s'opposer à l'initiative. Pour le Dr Catherine Fonck (CDH), "la fin de la responsabilisation du médecin ne permettra plus que les balises de la loi soient respectées". Pour les député.es favorables à l'amendement, "il convient d'abandonner les éléments culpabilisants qui étaient encore énumérés dans la loi de 1990".