Tout sur Johan Blanckaert

Les deux principaux syndicats, Absym et Cartel, pour des raisons identiques et sensiblement différentes, rejettent la loi portant des dispositions sociales de Frank Vandenbroucke qui interdit les suppléments d'honoraires pour les BIM en soins ambulatoires.

L'Absym considère que le ministre Vandenbroucke franchit la ligne rouge en voulant introduire une interdiction générale des suppléments d'honoraires pour les patients sous statut Omnio en soins ambulatoires. "Le ministre veut imposer des tarifs conventionnés aux médecins non conventionnés, fragilisant ainsi tout le système de la convention", réagit le Dr Johan Blanckaert, président du syndicat médical.

L'Absym considère que le ministre Vandenbroucke franchit la ligne rouge en voulant introduire une interdiction générale des suppléments d'honoraires pour les patients sous statut Omnio en soins ambulatoires. " Le ministre veut imposer des tarifs conventionnés aux médecins non conventionnés, fragilisant ainsi tout le système de la convention ", réagit le Dr Johan Blanckaert, président du syndicat médical.

Le système des soins de santé belge est fondé depuis 1964, date de création de l'Inami, sur la concertation entre les autorités, les organismes assureurs, les partenaires sociaux, les prestataires de soins... Ces "partenaires" se rencontrent et négocient dans de nombreuses structures: médico-mut, Comité de l'assurance, Conseil général de l'Inami, Conseil national des établissements hospitaliers, CRM.

Le syndicat médical constate avec stupeur que les honoraires de vaccination contre le Covid-19 sont en vigueur depuis le 18 juillet 2022 alors que les membres du Comité de l'assurance avaient jusqu'au 25 juillet pour s'exprimer sur ce sujet et que le résultat du vote n'est pas officiellement connu... "Il s'agit d'un coup monté", déclare l'Absym.

Lundi, le ministre fédéral de la Santé, Frank Vandenbroucke, annonçait un nouveau plan interfédéral soins intégrés et la poursuite de 12 projets pilotes de soins intégrés. L'Absym parle d'un " enthousiasme mal placé ". " Les projets n'ont jamais été évalués et les gains d'efficacité escomptés ne sont pas au rendez-vous. " L'Absym est convaincue qu'aucun patient n'en tirera profit.

Depuis le 18 juin, l'Absym a un nouveau président. Dans une interview accordée au journal du Médecin, il se présente et expose les grandes lignes de sa présidence.

Le CA de l'Absym réuni à Mons ce week-end s'est choisi comme nouveau président l'ophtalmologue Johan Blanckaert, originaire d'Ypres. Il succède au généraliste Luc Herry qui assurait l'interim depuis la démission du Dr Devos.

Plus de 9.000 médecins spécialistes ont une pratique clinique dans un cadre extra-hospitalier. Le plan de réforme du financement des hôpitaux ne les mentionne nulle part. "Nous demandons à l'Inami d'arrêter de nous diaboliser! Nous pouvons travailler de manière complémentaire."

Plus de 9.000 médecins spécialistes ont une pratique clinique dans un cadre extra-hospitalier. Le plan de réforme du financement des hôpitaux ne les mentionne nulle part. "Nous demandons à l'Inami d'arrêter de nous diaboliser ! Nous pouvons travailler de manière complémentaire."