Tout sur Institut national d'assurance maladie-invalidité

L'Agence fédérale des médicaments et des produits de santé (AFMPS) et l'Institut national d'assurance maladie-invalidité (Inami) lancent mardi une campagne pour inciter à la prescription de médicaments biolosimilaires, annoncent les deux instances dans un communiqué. Cette campagne sera diffusée en radio, sur des affiches ou encore sur les réseaux sociaux.

La prescription électronique de médicaments est bien lancée mais ne sera pas obligatoire au 1er juin, indique lundi dans un communiqué l'Institut national d'assurance maladie-invalidité (Inami). En décembre de l'année dernière, le Comité de l'assurance donnait son feu vert à cette obligation au 1er juin (à l'exception des visites à domicile et certaines tranches d'âge de prescripteurs), mais des discussions doivent encore avoir lieu à la Chambre avant publication au Moniteur belge.

Le rapport annuel 2016 de l'Institut national d'assurance maladie-invalidité (INAMI) vient de sortir. Il note la création d'un trajet de soins buccaux, ses efforts déployés pour réinsérer les personnes en invalidité dans le monde du travail, l'indemnisation de 3.768 victimes de l'aléa thérapeutique depuis la création du Fonds des accidents médicaux et la récupération de 5 millions d'euros de prestations indûment facturées. Tout cela n'aurait pas été possible sans l'esanté.