Tout sur Inge Neven

La Commission communautaire commune de Bruxelles (Cocom) a annoncé le retour d'une quarantaine obligatoire à partir de vendredi 17 septembre pour les personnes revenant d'un pays en zone rouge, qui ne présentent pas une couverture vaccinale complète ou un certificat de rétablissement du Covid-19. Le retour de vacances marque une légère augmentation de la vaccination, après deux semaines consécutives de baisse de fréquentation des centres de vaccination bruxellois.

En Région bruxelloise, les équipes de vaccination mobiles entament cette semaine leur travail à plein régime. D'ici la fin de la semaine, 600 doses devraient ainsi avoir été injectées, dont 190 pour la seule journée de lundi, indique la responsable du Service d'inspection de l'hygiène de la Commission communautaire commune (Cocom), Inge Neven, lors du point hebdomadaire de la situation à Bruxelles avec la presse.

La vaccination des personnes à risque a débuté le 6 avril 2021 en Région bruxelloise. Depuis le 12 avril, les généralistes et quatre équipes mobiles peuvent vacciner à domicile les personnes alitées et celles soumises à des indications médicales strictes.

La Belgique a atteint le 3e pic de l'épidémie. "La situation évolue plutôt bien, tant au niveau de l'incidence que du nombre d'hospitalisations", confirme Inge Neven, responsable du Service de l'inspection de l'hygiène de la Commission communautaire commune (Cocom). "On peut espérer sortir de la phase 2A la semaine prochaine."

Depuis le 6 avril, les Wallons et les Flamands désirant se faire vacciner peuvent s'inscrire sur la "liste de réservistes" QVAX afin de bénéficier en "last minute" d'une dose de vaccin non utilisée. Le nouvel outil doit permettre d'accélérer la campagne de vaccination et "d'atteindre au plus vite l'immunité de groupe" en utilisant "absolument chaque dose". Les Bruxellois pourront le faire via une autre plateforme, Doctena, à partir de mi-avril.

Si la situation épidémiologique inquiète, comme partout, la Région bruxelloise n'est pas en retard sur les autres régions concernant la vaccination. Si les Bruxellois sont moins nombreux à être vaccinés, c'est parce que la Région vaccine une proportion non négligeable du personnel des MR-MRS et des hôpitaux venant de Flandre et de Wallonie.

Votre avis compte !

Comment restez-vous à jour avec les soins de santé actuels ? Trouvez-vous facile ou difficile d'obtenir les points d'accréditation annuels ? Quelle est votre principale source d'information médicale ? Êtes-vous abonné au journal du médecin?Aidez-nous à trouver des réponses à ces questions pressantes et ainsi pouvoir vous informer à l'avenir de la manière que vous souhaitez et avec les activités adéquates...

Aidez-nous à trouver des réponses à ces questions pressantes !