Tout sur hôpital Saint-George

L'explosion dans le port de Beyrouth d'un important stock de nitrate d'ammonium a ravagé une partie de la ville. Plusieurs hôpitaux universitaires et généraux ont été partiellement démolis dont l'hôpital Saint-George, fleuron hospitalier du Levant. Conséquence : des centaines d'assistants privés de formation. Le Dr Wissam Bou Sleiman, Libanais d'origine, médecin-chef et directeur médical adjoint à Epicura, tente de trouver des solutions dans les lieux de stages belges francophones. Il évoque l'article 49ter portant sur des situations exceptionnelles humanitaires.

Le Liban est meurtri par l'explosion catastrophique qui a eu lieu dans le port de Beyrouth mardi dernier. On parle d'au moins 100 morts et 300.000 sans logis. Le Dr Alexandre Nehme, directeur médical de l'Hôpital Saint-George, situé à quelque 900 m du lieu de l'explosion à vol d'oiseau a répondu, en exclusivité, aux questions du journal du Médecin.

Votre avis compte !

Comment restez-vous à jour avec les soins de santé actuels ? Trouvez-vous facile ou difficile d'obtenir les points d'accréditation annuels ? Quelle est votre principale source d'information médicale ? Êtes-vous abonné au journal du médecin?Aidez-nous à trouver des réponses à ces questions pressantes et ainsi pouvoir vous informer à l'avenir de la manière que vous souhaitez et avec les activités adéquates...

Aidez-nous à trouver des réponses à ces questions pressantes !