Tout sur GRANDE-BRETAGNE

L'équipe " Recherche " de l'ULB a convié la semaine dernière les journalistes, spécialisés et grand public, à une journée d'information sur le Sras-Cov-2. Pour faire l'état des lieux des connaissances à propos de ce Covid-19 qui empoisonne la vie de milliards d'êtres humains depuis des mois. Une occasion de tordre le cou aux idées reçues et donner certains espoirs en matière de thérapie future. Le gros point d'interrogation reste la production d'un vaccin efficace face à ce virus ARN particulièrement mutant. Niveau thérapie, la dexaméthasone semble prometteuse. Malgré ses qualités anti-thrombotiques et anti-infectieuses, l'hydroxychloroquine n'est pas à recommander comme traitement.

Au plus profond de la crise pandémique, près de 3,5 milliards d'humains ont été confinés. Mais entre le confinement total (Chine), drastique (Italie, France), compréhensif (Belgique), " intelligent " (Pays-Bas), modéré (Suède), faible à nul (Corée du Sud, Taïwan, Suisse, Israël), plusieurs pays ont expérimenté des solutions bien distinctes. Avec des résultats bien différents également. Le confinement était-il donc la bonne solution ? La réponse à cette question conditionnera notre approche lors d'une prochaine pandémie. Tentons d'y voir clair.

Les compléments d'oméga-3, des acides gras trouvés dans les poissons et recommandés pour prévenir les maladies cardiovasculaires, ne protègent en réalité pas les personnes diabétiques contre ces maladies, selon un grand essai britannique, qui s'ajoute à plusieurs études allant dans le même sens.

Fâcheuse manie qui concerne des millions de personnes dans le monde, se ronger les ongles à longueur de temps peut avoir des conséquences très néfastes sur la santé et même dans certains cas conduire à la mort. Ce qui a failli arriver récemment à un jeune homme britannique de 28 ans, victime d'une septicémie attribuée à son onychophagie...

Une étude américano-britannique suggère un possible lien entre des cas de mort subite du nourrisson et de rares variants du gène SCN4A dont la présence pourrait affaiblir la capacité des muscles respiratoires. Pour autant, même si ce lien était avéré, il n'expliquerait pas à lui seul la survenue de tels drames.

L'arrivée du séquençage génomique complet sur le marché belge pose des questions tant médicales éthiques que financières. Le Centre fédéral d'expertise des soins de santé (KCE) constate qu'on manque de moyens tant en hommes qu'en infrastructure. Il faut aussi régler le problème du consentement éclairé et la question de savoir s'il faut tout dire au patient notamment lors de découvertes fortuites concernant des maladies génétiques que l'on ne soupçonnait pas.

Trois chercheurs de l'Institut de Médecine Tropicale (IMT) d'Anvers appellent à combattre la résistance aux antibiotiques de la bactérie salmonelle de manière globale, en réaction à une étude française publiée mercredi. Ils plaident pour une action intégrée afin de faire face à ce problème de santé publique, qui affecte les humains comme les animaux.

Le Centre fédéral d'expertise des soins de santé (KCE) a eu la bonne idée de se pencher sur la pertinence des modèles mathématiques utilisés par la Commission de planification de l'offre médicale en les soumettant à l'évaluation critique des acteurs du système. Verdict : le système est un des meilleurs d'Europe mais est trop déconnecté des évolutions de la société et des orientations politiques.

Système de santé gratuit, le National Health Service est souvent critiqué pour ses files d'attente qui ont débouché ces dernières années sur le développement d'un système de soins privé parallèle qui assure plusieurs millions de Britanniques aisés. La Croix-Rouge enfonce le clou cette semaine en parlant de " crise humanitaire " dans les hôpitaux publics où plusieurs patients sont décédés dans les couloirs en attente de soins.

Le nombre de femmes qui prennent quotidiennement la pilule contraceptive recule ces dernières années au profit d'autres moyens plus " pratiques " comme le stérilet ou l'injectable. Mais la pilule reste quand même le moyen largement le plus utilisé. Les femmes de milieux plus modestes semblent préférer d'autres moyens. La pilule du lendemain commence à entrer dans les moeurs.

Médecine

Porté par le Pr Natzi Sakalihasan, du service de chirurgie cardiaque, vasculaire et thoracique du CHU de Liège, le centre "Raymond Limet Liège Aortic Center" va proposer une structure multidisciplinaire unique en Fédération Wallonie-Bruxelles et reconnue internationalement.

Clinical Update

Article du magazine

La prévalence de l'asthme est toujours en augmentation dans notre pays, et tout particulièrement chez les enfants au nord du sillon Sambre-et-Meuse - la faute en revient sans doute à une densité de population et à un degré de pollution atmosphérique plus élevés. Dans ce contexte, plus que jamais, le choix d'un traitement adapté et la garantie d'un bon suivi sont d'une importance majeure.