Tout sur Gilbert Bejjani

62 directeurs généraux et médicaux d'hôpitaux belges ont répondu à notre grande enquête évaluant l'impact de la première vague sur le secteur hospitalier. Ces dirigeants réclament une réforme du financement hospitalier et une refédéralisation du secteur de la santé. Ils estiment que les procédures implémentées au printemps ont permis de mieux faire face à la deuxième vague.

FORMATION Depuis le mois de septembre, l'Absym Bruxelles organise en collaboration avec Foster & Little des formations en management pour médecins. Un véritable succès. Les différents modules font le plein.

Vivre avec - Qu'il y ait eu un défaut de prévoyance et de préparation de la part des institutions et des autorités cela ne fait plus aucun doute, mais le confinement qui a été installé rapidement, l'a été dans un but précis, celui de ne pas surcharger le système hospitalier pour éviter une mortalité évitable. Et après ?

L'Absym Bruxelles souhaite apporter son aide aux médecins, membres ou pas, pour faciliter leur fourniture en équipement médical de protection. Le syndicat médical propose de regrouper les achats des médecins auprès d'un fournisseur de confiance.

Avant d'obtenir la présidence de l'Absym Bruxelles, Gilbert Bejjani a fait durant des années ses armes aux côtés des ténors du syndicat médical, entre autres, Jacques de Toeuf et Marc Moens. Il a développé des compétences et convictions fortes qu'il entend défendre en tant que représentant des médecins.

Le sujet est à la mode, " plus de moyens " est le mot qu'on entend sur toutes les lèvres. Si cela ne se justifie pas pour tous, il y a des thèmes et des domaines où les besoins sont bien réels, et cela même au-delà des besoins dans les soins ou dans la rétribution de l'activité clinique.

Le sujet est à la mode, " plus de moyens " est le mot qu'on entend sur toutes les lèvres. Si cela ne se justifie pas pour tous, il y a des thèmes et des domaines où les besoins sont bien réels, et cela même au-delà des besoins dans les soins ou dans la rétribution de l'activité clinique.

Invité à participer au Pharma Executive Club pour discuter des relations entre les médecins et l'industrie pharmaceutique dans un environnement en pleine mutation, le Dr Gilbert Bejjani, président de l'Absym Bruxelles et secrétaire général de l'Absym, a insisté sur la nécessité de prendre soins de ses partenaires.

Il y a du changement au sein de l'Absym/BVAS. Tandis que Jacques de Toeuf a remis la présidence de l'Absym Bruxelles à Gilbert Bejjani, demain 18 mai, le syndicat élira un nouveau président. Au début de Tannée dernière, Marc Moens avait déjà passé le flambeau en tant que secrétaire général du Groupement belge des médecins spécialistes (GBS). Il le fait désormais en tant que président de l'Absym.

L'accréditation qualitative des hôpitaux se fait aujourd'hui, pour 80% des hôpitaux belges francophones, via le système canadien ACI. Les processus qualité peinent toutefois encore à entraîner l'adhésion et l'engagement des médecins qui n'ont que peu ou pas de formation à la qualité dans leur cursus médical. Ils ont donc l'impression d'être soumis à des normes étrangères, technocratiques, éloignées de leur pratique quotidienne et attentatoires à leur liberté thérapeutique. Lors d'une matinée d'étude, les Chambres syndicales de Bruxelles ont tenté de rapprocher les points de vue.

Découvrez le reportage consacré au Prix du Spécialiste de l'année 2018, remis samedi 24 novembre, par la ministre De Block au Dr Gilbert Bejjani (Chirec, Absym) et au Pr Greta Dereymaeker.

Le Cium et l'Absym adressent un courrier commun à Maggie De Block et Jean-Claude Marcourt. Au-delà du contenu, il faut souligner cette assez récente alliance entre les représentants des étudiants en médecine et le syndicat médical. Cela n'a pas toujours été le cas. Nous publions ci-dessous en entier les argumentaires des docteurs Briganti (Cium) et Bejjani, de Toeuf et Moens (Absym).

Pierre Zaeytydt, Caroline Depuydt, Jacques de Toeuf et Gilbert Bejjani (de gauche à droite sur la photo) détaillent pour le jdM quelques aspects de l'imposant programme électoral de l'Absym. Plus gros syndicat de médecins avec 6 sièges sur 12 en médico-mut, il espère reconquérir un deuxième siège de généraliste via une campagne axée sur le " Mais oui, vous pensez comme nous ", face à une base parfois décontenancée.