Tout sur GHDC

Est-ce un hasard si le mois de mars est synonyme, en Belgique, de deux terribles événements à quatre ans d'intervalle? Nous venons de célébrer une année de lutte contre le Covid-19. Nous nous remémorons aujourd'hui des attentats du 22 mars 2016, il y a cinq ans déjà.

Le 14 mars 2020, tous les hôpitaux belges ont dû activer la phase d'action de leur plan d'urgence hospitalier (PUH) et annuler toutes les consultations. C'était il y a un an déjà, à l'aube de la première vague. Depuis, l'urgence est devenue chronique et a forcé les hôpitaux à revoir leur fonctionnement. Si la situation reste difficile, elle apporte également dans son sillage des enseignements positifs. Explications du Pr Frédéric Thys, directeur des urgences et chef du pôle d'appui de médecine aiguë du Grand Hôpital de Charleroi (GHDC).

"La réduction de l'offre médicale a été l'impact le plus important de la première vague pour les hôpitaux. Nous espérions éviter de devoir choisir de prendre en charge tel ou tel patient. Malheureusement, actuellement, nous devons le faire encore plus qu'au printemps. Nous étions à peine occupés à récupérer le retard provoqué par la première vague, que nous avons dû recommencer à limiter notre activité", explique Julien Compère.

" Dans le monde hospitalier, la mutation et la professionnalisation croissante des conseils d'administration s'avèrent impératives à l'ère des réseaux ", souligne Frédéric Thys. " Interroger la structure de gouvernance, c'est questionner entre autres la composition même des conseils d'administration, leur histoire, leur taille, leurs conflits d'intérêts potentiels ou inexistants, la sélection et la spécialité attendue de certains administrateurs. "

Le Gouvernement wallon a validé ce 16 novembre l'inscription dans le premier plan de construction hospitalier régional du projet de construction du Grand hôpital de Charleroi (GHdC). Le gros oeuvre du bâtiment pourra commencer début 2019.

Le candidat n°3 au Prix du Spécialiste est le Dr Patrice Lejuste. Il est spécialisé en chirurgie orale et maxillo-faciale. Après avoir créé le Service idoine à la Clinique Saint-élisabeth de Namur, il lui a été demandé de créer une structure comparable au Grand Hôpital de Charleroi (GHDC), une région très peu pourvue en médecins de cette spécialité.

DROIT La Fédération des associations de médecins généralistes de la région de Charleroi (FAGC) s'est réunie le weekend dernier au Bois du Cazier pour discuter des enjeux de la profession. Centré sur le partage de l'information et l'informatisation qui y est liée, ce grand rassemblement s'est déroulé autour de trois enjeux : identitaires, juridiques et technologiques. Le journal du Médecin s'intéressera d'abord aux enjeux juridiques qui regroupent les conseils les plus pratiques à destination des médecins généralistes.

Le Grand Hôpital de Charleroi organisera une vaste campagne de dépistage du cancer colorectal du 6 au 17 mars. Le GHdC compte distribuer 3.500 kits de dépistage aux personnes âgées de plus de 50 ans.