Tout sur Etats-Unis

Le Dr Antoine Sassine, urologue au Chirec, a vécu le coronavirus dans sa chair. Admis en soins intensifs sur le site Delta vers la mi-mars et rapidement admis en réanimation, il est tombé dans un coma profond. Après trois semaines et demi en réanimation, il s'en remet très lentement. " C'est un virus redoutable, rien à voir avec la grippe ", confirme ce fringant urologue de 58 ans par ailleurs en excellente santé.

Après l'absence de prévoyance, c'est l'excès de précaution qui risque de faire des dégâts considérables. Dans la région bruxelloise, 30% des salariés sont déjà au chômage temporaire. Chez nous, 50.000 personnes meurent chaque année du cancer et de maladies cardiovasculaires. Près de 20.000 décès par an sont liés au tabagisme et l'alcoolisme est la quatrième cause de décès. Apprenons à vivre avec ce coronavirus sans détruire notre prospérité et nos systèmes sociaux.

Une nouvelle étude montre que le rein pourrait être un organe cible du SARS-CoV-2 compte tenu de la prévalence élevée de la protéinurie ou de l'hématurie dès l'admission hospitalière. Au cours de l'hospitalisation, un état hémodynamique précaire est à même de précipiter l'évolution vers une insuffisance rénale aiguë (IRA).

Plusieurs périodes de distanciation sociale seront sans doute nécessaires jusqu'en 2022 pour empêcher que le nouveau coronavirus n'engorge les hôpitaux de malades aux Etats-Unis, estiment des chercheurs d'Harvard dans une étude publiée mardi par la revue Science. Car le confinement total ne permet pas de bâtir une immunité collective. Une chose est quasi-sûre, selon les auteurs de l'étude: le nouveau coronavirus ne va pas disparaître du jour au lendemain.

La ministre de la Santé publique Maggie De Block avait déjà indiqué en décembre dernier qu'elle ne "pouvait pas cautionner" l'initiative du géant pharmaceutique suisse Novartis de tirer au sort 100 bébés malades auxquels fournir gratuitement son très couteux traitement Zolgensma, celui qui a fait la Une de la presse belge avec l'affaire de la petite Pia. Jeudi, elle a joint sa parole à celle des ministres de la Santé des Pays-Bas, du Luxembourg, d'Autriche et d'Irlande, qui participent avec la Belgique à l'initiative Beneluxa pour un accès durable et abordable aux médicaments.

DYSPHASIE De nombreux enfants souffrent de troubles développementaux du langage. Bien que de sévérité variable, leurs déficits, souvent multiples, sont de nature lexicale, phonologique et morphosyntaxique.

Ce vendredi 6 décembre, Sa Majesté la Reine s'est rendue à l'Hôpital Universitaire des Enfants Reine Fabiola pour visiter quelques services de l'hôpital, y rencontrer les patients et le personnel et fêter la venue de Saint-Nicolas à l'école Robert Dubois.

Les hôpitaux américains, célèbres pour l'opacité de leurs tarifs et leurs factures surprises, seront obligés à partir de 2021 de rendre publics les prix de leurs procédures afin que les patients puissent les comparer, selon une réglementation publiée vendredi par l'administration de Donald Trump.

Consacré au burnout, le séminaire de l'Absym Bruxelles du 19 octobre a fait le plein. Les nombreux participants ont eu l'occasion de prendre connaissance d'informations pertinentes et de statistiques sur le burnout des médecins, d'échanger et de faire des propositions concrètes. La chambre syndicale bruxelloise présidée par le Dr Gilbert Bejjani compte réaliser un mémorandum sur le sujet et le défendre auprès des décideurs politiques.

MÉTABOLISME Nous entendons souvent dire que nos pays sont touchés par une augmentation du nombre de patients diabétiques. C'est exact, mais la hausse se situe surtout au niveau de la prévalence, et pratiquement pas de l'incidence, selon une étude publiée dans le British Medical Journal.

Si de précédents travaux ont montré que la consommation de piment pourrait être bénéfique pour le poids et la pression sanguine, une nouvelle étude longitudinale constate qu'un régime alimentaire trop épicé pourrait affecter la santé cognitive.

La combinaison de deux techniques de lutte contre le moustique-tigre s'est révélée efficace pour quasiment éliminer ces insectes vecteurs de maladies comme la dengue et le chikungunya au cours d'une étude sur deux sites tests en Chine, selon des résultats diffusés mercredi.

Le temps où les médecins prescrivent des antibiotiques à large spectre pour lutter contre une maladie infectieuse en attendant les résultats bactériologiques d'un laboratoire pourrait bientôt être révolu. Des scientifiques américains ont mis au point un nouvel outil permettant de détecter la présence de bactéries en quelques minutes seulement.

Cette année, notre concours d'été est consacré à l'art. En partenariat avec ART-Gallery.be, nous vous présenterons quatre oeuvres, les 2, 9 juillet, 20 et 27 août. Chaque semaine, vous pourrez participer au concours en répondant aux questions pour gagner un an de location d'une de ces oeuvres. Vous avez jusqu'au 15 septembre pour répondre aux questions.

Grâce aux MG, on a évité la catastrophe ! - Nous avons dû trouver beaucoup de réponses par nous-mêmes - Il a fallu improviser très rapidement