Tout sur Espagne

Le décompte macabre, le plus souvent quotidien, des décès dus au Coronavirus, est quelque chose d'entièrement neuf pour nos concitoyens. Outre qu'aucune autre maladie ne fait l'objet d'une telle contre-publicité, quelle est la véracité de ses chiffres ? Alors que le nombre de morts publiées par la Chine est ridiculement bas pour un pays de 1,3 milliard d'habitants, même en Occident où l'on observe une certaine tradition de transparence, disposer de données exactes ne coule pas de source. Un site danois, " Euromomo ", se basant sur les chiffres de mortalité " toutes causes confondues ", pourrait faire partie de la solution. La Belgique s'est-elle " surestimée " ? Tentons d'y voir plus clair.

Auteur d'Arbor en 2016, lequel magnifiait, au travers de portraits, la majesté sylvestre, Antoine Herscher s'intéresse cette fois avec Dernier acte (qui pourrait s'intituler dernier souffle) aux constructions humaines laissées à l'abandon, vivant leurs derniers instants, et qui se cachent dans la nature pour y mourir.

Dans plusieurs pays, des dermatologues ont observé, principalement chez des enfants et adolescents diagnostiqués positifs au COVID-19 par la suite, des lésions cutanées présentes sur les pieds et les orteils et qui provoquent une décoloration violette.

En Belgique, quelques cas de maladies de Kawasaki ont été diagnostiqués sur de jeunes enfants ces derniers jours. Certains y voient une corrélation avec le Covid-19, a indiqué mercredi le porte-parole interfédéral de la lutte contre le coronavirus, Yves Van Laethem.Un pas qu'il est loin de franchir ne voyant pas forcément de lien causal. En France, le ministre français de la santé Olivier Véran souligne qu'il n'y aurait pas assez d'éléments pour faire un lien entre cette maladie grave et le nouveau coronavirus.

Après l'absence de prévoyance, c'est l'excès de précaution qui risque de faire des dégâts considérables. Dans la région bruxelloise, 30% des salariés sont déjà au chômage temporaire. Chez nous, 50.000 personnes meurent chaque année du cancer et de maladies cardiovasculaires. Près de 20.000 décès par an sont liés au tabagisme et l'alcoolisme est la quatrième cause de décès. Apprenons à vivre avec ce coronavirus sans détruire notre prospérité et nos systèmes sociaux.

Durant des croisières de grande qualité vers des destinations passionnantes, vous pourrez joindre l'utile à l'agréable. C'est l'objectif de 'Travel & Learn', une nouvelle initiative du journal du Médecin. Le programme scientifique inclut, entre autres, des présentations permettant aux prestataires de soins de partager leurs expériences. L'accréditation est demandée à chaque fois.

THÉÂTRE En adaptant Ruy Blas de Victor Hugo, Yves Beaunesne redonne vigueur et actualité à ce chef-d'oeuvre classique que sa mise en scène vient dépoussiérer.

EXPOSITION Comme chaque année le parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles récompense suivant une rotation de quatre années un ou une jeune artiste issu(e) de la sphère de la sculpture, de la peinture et du dessin, du design, de la photographie, de l'image imprimée et l'art numérique.

Une enquête menée pour évaluer les attitudes vis-à-vis des contraceptifs chez les femmes originaires de différents pays d'Europe occidentale et d'Amérique centrale et du Sud met en évidence des différences importantes entre les pays tant en termes d'activité sexuelle qu'en termes de choix de contraceptifs (1).

La série de cet été vous emmènera à la rencontre de médecins confrontés à des situations extrêmes. Témoignages d'interventions hors du commun, en montagne, en mer ou ailleurs. La deuxième rencontre se fait dans les îles Canaries. Interview du docteur Renato Portocarrero Salas, médecin de famille spécialisé en urgence en hélicoptère à Tenerife.

La vaguelette verte que connaît l'Europe depuis 20 ans a été accompagnée d'une nouvelle manière de consommer. La viande in vitro est apparue sous les microscopes de chercheurs en même temps que de nouveaux aliments. Analyse d'un processus incertain quant à son succès mais qui, à défaut de sang, fait couler beaucoup d'encre. Rencontre avec maître Katia Merten-Lentz, spécialiste en innovation alimentaire.

La série de cet été vous emmènera à la rencontre de médecins confrontés à des situations extrêmes. Témoignages d'interventions hors du commun, en montagne, en mer ou ailleurs. La deuxième rencontre se fait dans les îles Canaries. Interview du docteur Renato Portocarrero Salas, médecin de famille spécialisé en urgence en hélicoptère à Tenerife.

La vaguelette verte que connaît l'Europe depuis 20 ans a été accompagnée d'une nouvelle manière de consommer. La viande in vitro est apparue sous les microscopes de chercheurs en même temps que de nouveaux aliments. Analyse d'un processus incertain quant à son succès mais qui, à défaut de sang, fait couler beaucoup d'encre. Rencontre avec maître Katia Merten-Lentz, spécialiste en innovation alimentaire.

ESSAI "Le monde entier est un cactus" chantait Dutronc. Installé pour partie à Minorque dans les Baléares, le vieil écrivain n éerlandais Cees Nooteboom observe la vie de ses cactées depuis son petit bureau.

DROIT L'abstention coupable de porter secours à autrui est punissable pénalement. L'inertie est d'autant plus grave lorsque le débiteur de l'aide est la mère de l'enfant qui, témoin de traitements inhumains perpétrés par le père, ne porte pas secours à son enfant.

Plusieurs associations de consommateurs européens, parmi lesquelles Test-Achats, on lancé ce lundi une pétition pour demander à la Commission européenne de rendre obligatoire le Nutri-Score. Cet étiquetage nutritionnel simplifié a fait preuve de son efficacité sur les produits alimentaires et commence à être adopté par les industriels.

Une nouvelle étude de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) montre que les bébés qui n'ont jamais été nourris au sein ou qui l'ont été sur un temps très court ont un risque accru de devenir obèse. Elle établit aussi un lien entre la durée de l'allaitement et son caractère protecteur contre l'obésité.

Pour pouvoir participer aux concours du JM-club et avoir une chance de remporter un des prix, il faut être membre du Club du Journal du Médecin.