Tout sur Elio Di Rupo

A quelques heures d'un Conseil national de sécurité qui devrait aboutir à la prolongation des actuelles mesures de confinement, plusieurs acteurs ont rappelé mercredi matin que l'heure n'est pas encore au "déconfinement", même si c'est une étape qui se prépare déjà. Pour éviter une nouvelle flambée, certaines mesures pourraient être maintenues pendant plusieurs mois, jusqu'à l'arrivée d'un vaccin, selon le président de l'association des syndicats médicaux (Absym).

"Les personnes de la taskforce shortages ne se sont pas reposées pendant le week-end de Pâques", affirme mardi le cabinet de son ministre de tutelle Philippe De Backer, dans sa communication bi-hebdomadaire concernant l'approvisionnement de matériel destiné à lutter contre le coronavirus (Covid-19). Des commandes supplémentaires ont été réalisées sur des marchés internationaux et des livraisons ont été reçues le week-end dernier. "Grâce à l'armée belge, une partie de ces matériaux a déjà été distribuée", ajoute le cabinet De Backer. De plus, deux entreprises flamandes et une Wallonne vont lancer une production nationale de masques d'ici quelques semaines.

Il est toujours agréable de voir arriver un nouveau média. C'est donc sincèrement, que les " professionnels de la profession " ont accueilli la naissance d'une nouvelle chaîne de télé de news en continu, LN24 (Les News 24). Ce projet représente entre 35 et 40 emplois et est soutenu par quatre partenaires privés : Belfius, Besix, Ice-Patrimonial et Gilles Daoust (CEO de Daoust et Title Media).

Sans nul doute, la campagne électorale a démarré. Elio Di Rupo, en retard pour la Saint-Nicolas 2018 ou en avance pour celle de 2019, promet des cadeaux aux uns et aux autres dans la perspective de redevenir Premier ministre d'une coalition qui, en théorie, exclurait la N-VA tant on imagine avec peine les nationalistes flamands et les socialistes wallons cohabiter (Bart De Wever a sommé les francophones de choisir entre la Belgique et le PS).