Tout sur Défense

La cheffe de groupe du cdH à la Chambre Catherine Fonck a exprimé mercredi matin en radio, sur Bel RTL, son inquiétude quant à une attitude qu'elle juge "passive" de la part de la Belgique sur la question des vaccins. La ministre de la Santé publique Maggie De Block a en effet récemment assuré que notre pays restera dans le cadre du processus que propose la Commission européenne, avec des négociations communes au niveau européen avec les firmes pharma et des possibilités de contrats d'achat anticipé des Etats.

La ministre De Block a obtenu ces masques FFP2 pour la Belgique ce soir même jeudi. Le stock se trouve à l'aéroport de Liège et était à l'origine destiné à l'Italie. L'Italie a pu entre-temps se procurer des masques par d'autres voies, ce qui fait que notre pays a pu racheter le stock au producteur chinois. Les bonnes relations entre notre pays et la Chine y ont joué un rôle.Actualisé 20/03 à 8 : 45. La ministre Moreale parle de 5 millions de masques chirurgicaux. Il s'agit d'un autre type de masques que les FFP2.

La série de cet été vous emmènera à la rencontre de médecins confrontés à des situations extrêmes. Témoignages d'interventions hors du commun, en montagne, en mer ou ailleurs. Pour poursuivre cette séquence, le journal du Médecin a interviewé le Dr Leonieke Vlaanderen, médecin urgentiste néerlandaise, qui travaille actuellement sur le bateau de sauvetage du Royal National Lifeboat Institute de Grande- Bretagne (RNLI) ainsi qu'à bord de l'hélicoptère médical de Brighton.

La série de cet été vous emmène à la rencontre de médecins confrontés à des situations extrêmes. Témoignages d'interventions hors du commun, en montagne, en mer ou ailleurs. Cette semaine, le journal du Médecin a interviewé le Dr Leonieke Vlaanderen, médecin urgentiste néerlandaise, qui travaille actuellement sur le bateau de sauvetage du Royal National Lifeboat Institute de Grande-Bretagne (RNLI) ainsi qu'à bord de l'hélicoptère médical de Brighton.

L'hôpital militaire de Neder-Over-Heembeek pourrait devenir une structure "hybride", où se déroulerait une collaboration étroite avec les hôpitaux civils, indique la composante médicale de la Défense. Au cabinet du ministre de la Défense Steven Vandeput (N-VA), on confirme qu'un groupe de travail sera lancé pour préparer le futur de l'hôpital militaire.