Tout sur De Tijd

De 2017 à 2020, l'industrie pharmaceutique a versé 875 millions d'euros à des professionnels et organisations belges de la santé, rapporte mercredi une enquête collaborative des médias Le Soir, Médor, De Tijd et Knack. Près de 60% du total (520 millions) est destiné à financer la recherche et le développement en Belgique mais d'autres catégories de dépenses sont jugées plus polémiques, notamment le sponsoring individuel.

Selon l'indice médical publié le mois dernier, les assureurs et les mutuelles pourront adapter les primes des assurances-hospitalisation individuelles, les frais ambulatoires et les soins dentaires à l'augmentation du coût des soins de santé, rapportent De Tijd et L'Echo.

Dans une lettre ouverte au ministre de la Justice, publiée par Le Soir jeudi, une quinzaine de membres de commissions de surveillance de prisons dénoncent que les détenus n'ont pas suffisamment accès aux soins de santé. La députée MR Kattrin Jadin fait en outre état d'une augmentation de cas de sida et hépatite parmi les détenus, rapporte encore De Tijd.

Le fisc réclame plus de 50 millions d'euros à un hôpital limbourgeois, rapportent De Tijd et L'Echo ce vendredi. L'Inspection spéciale des impôts (ISI) vise la manière dont les hôpitaux déclarent les honoraires payés aux médecins travaillant au sein d'une "association". Ce problème peut être évité.

L'Institut national d'assurance maladie-invalidité indemnisait au 31 mars 2017, 369.320 personnes en incapacité de travail pour plus d'un an. Ce ralentissement de croissance est une bonne nouvelle. Entre 2006 et 2016, le nombre d'incapacités de travail avait en effet bondi de 70%.

Un service composé de médecins évaluera chaque année 7.500 malades pour s'assurer qu'ils soient "réellement incapables de travailler", a déclaré Maggie De Block dans un entretien accordé au quotidien économique flamand De Tijd. En d'autres termes, cette inspection médicale aura pour mission de coincer les gros prescripteurs de congés-maladie de longue durée.

Votre avis compte !

Comment restez-vous à jour avec les soins de santé actuels ? Trouvez-vous facile ou difficile d'obtenir les points d'accréditation annuels ? Quelle est votre principale source d'information médicale ? Êtes-vous abonné au journal du médecin?Aidez-nous à trouver des réponses à ces questions pressantes et ainsi pouvoir vous informer à l'avenir de la manière que vous souhaitez et avec les activités adéquates...

Aidez-nous à trouver des réponses à ces questions pressantes !