Tout sur De Morgen

Il y a du remous au Celeval, le Comité d'évaluation fédéral corona. Les experts qui prêchent la prudence sont diamétralement opposés aux membres qui cherchent à assouplir les mesures. L'économiste de la santé Lieven Annemans (UGent) est particulièrement critiqué, écrit De Morgen. L'économiste de la santé argue que le taux de positivité ne dépasse pas 3% depuis 5 semaines.

Le professeur de microbiologie de l'UAntwerp Herman Goossens a développé un protocole pour réaliser des tests salivaires chez les mineurs à partir de septembre, a rapporté lundi le quotidien De Morgen. "Les études les plus récentes sur les tests de salive ont été réalisées avec des adultes. Cette méthode a à peine été étudiée chez les enfants et adolescents", explique le spécialiste. Plusieurs experts plaident pour utiliser cette méthode dans le cadre de foyers locaux.

Le professeur de microbiologie de l'UAntwerp Herman Goossens a développé un protocole pour réaliser des tests salivaires chez les mineurs à partir de septembre, rapporte le quotidien De Morgen lundi. "Les études les plus récentes sur les tests de salive ont été réalisées avec des adultes. Cette méthode a à peine été étudiée chez les enfants et adolescents", explique le spécialiste. Plusieurs experts plaident pour utiliser cette méthode dans le cadre de foyers locaux.

La directrice générale d'Abrumet - le gestionnaire du Réseau santé bruxellois - réagit à l'usage inapproprié de données médicales hospitalières par des médecins de compagnie d'assurance.

Les médecins des compagnies d'assurance parviennent à consulter les dossiers médicaux des citoyens. Ces informations peuvent servir à contester un remboursement dans un dossier d'assurance, ressort-il d'une enquête menée par le journal De Morgen. La ministre de la Santé publique veut dès lors revoir tout le système. Catherine Fonck réclame des sanctions plus dissuasives pour les médecins qui consultent les données des patients de manière illégitime.

Les médecins des compagnies d'assurance parviennent à consulter les dossiers médicaux des citoyens. Les informations issues de l'historique médical d'un patient peuvent ainsi servir à contester un remboursement dans un dossier d'assurance, ressort-il d'une enquête menée par De Morgen. La ministre de la Santé publique Maggie De Block (Open Vld) veut dès lors revoir tout le système.

L'idée d'établir un point d'enregistrement national pour signaler les erreurs médicales est une proposition intéressante, estime Michel Deneyer, vice-président de l'Ordre des Médecins, en réaction à l'appel du docteur Michel Bafort lancé dans les journaux De Morgen et Het Laatste Nieuws. "Il y a une demande pour plus de transparence."

A partir d'octobre, les huit centres de génétique du pays proposeront un test aux futurs parents, afin d'évaluer le risque que leur bébé souffre d'une maladie rare, rapporte mardi De Morgen.

Le nombre de Belges qui ingèrent des analgésiques opioïdes, tels que le tramadol et l'oxycodone, continue d'augmenter, rapporte vendredi De Morgen, sur base de chiffres de l'Institut national d'assurance maladie-invalidité (Inami).