Tout sur De Backer

" Le cadre officiel pour certains dispositifs médicaux a pris un coup d'accélérateur au cours des derniers mois. Des étapes importantes ont ainsi été franchies dans le domaine des applications numériques, et le cadre légal en matière de STHA est en préparation. Ces évolutions ouvrent la porte à des soins davantage basés sur des valeurs. "

" Nous avons l'impression de nous retrouver au début du mois de mars ", interpelle Thomas Orban, président du Collège de médecine générale. " Il y a le même sentiment d'urgence avec l'impression que le monde politique et que l'administration sont encore léthargiques. Ils risquent de se réveiller encore une fois trop tard. "

"Nous avons l'impression de nous retrouver au début du mois de mars", interpelle Thomas Orban, président du Collège de médecine générale. " Il y a le même sentiment d'urgence avec l'impression que le monde politique et que l'administration sont encore léthargiques. Ils risquent de se réveiller encore une fois trop tard."

La Première ministre a confirmé vers 16 h 00 que la bulle sociale est limitée à 5 personnes (toujours les mêmes) hors de la famille et à l'exception des enfants de moins de 12 ans. 10 personnes pour les mariages. Les courses dans les magasins doivent se faire seul + un enfant mineur qui vit sous notre toit ou une personne qui nécessite une aide. A l'étranger, la Première ministre demande d'y respecter les règles locales. Au niveau individuel, elle demande de prendre soins de soi-même et des autres.

Un consortium d'entreprises belges a mis au point une appli qui mémorise les " contacts rapprochés ", éventuelle source de contamination. Mais sa solution, pourtant présentée comme sécurisée et efficace, est écartée au profit du traçage " manuel " par téléphonistes. Les industriels râlent. Du côté politique, on dément tout blocage, mais on désire davantage d'éclaircissements avant de s'engager.

Un consortium d'entreprises belges a mis au point une appli qui mémorise les " contacts rapprochés ", éventuelle source de contamination. Mais sa solution, pourtant présentée comme sécurisée et efficace, est écartée au profit du traçage " manuel " par téléphoniste. Les industriels râlent. Du côté politique, on dément tout blocage, mais on désire davantage d'éclaircissements avant de s'engager.

Votre avis compte !

Comment restez-vous à jour avec les soins de santé actuels ? Trouvez-vous facile ou difficile d'obtenir les points d'accréditation annuels ? Quelle est votre principale source d'information médicale ? Êtes-vous abonné au journal du médecin?Aidez-nous à trouver des réponses à ces questions pressantes et ainsi pouvoir vous informer à l'avenir de la manière que vous souhaitez et avec les activités adéquates...

Aidez-nous à trouver des réponses à ces questions pressantes !