Tout sur David Simon

Suite à l'étude de l'AIM (Agence intermutualiste) qui a conclu à l'utilisation très marginale de l'échelonnement actuellement (lire jdM n°2734), le président du GBO, Paul De Munck, y tient encore énormément, tandis que l'Absym (encadré) trouve le concept dépassé.

La garde fait peur aux jeunes médecins. Elle serait encore un des gros repoussoirs pour les étudiants à choisir la médecine générale. L'Absym propose donc de porter à 50 euros de l'heure l'honoraire de disponibilité pendant la garde, une alternative à 200 euros l'honoraire de garde.

La Loi Droits du patient est née le 16 octobre 2002. Son anniversaire a été fêté en grande pompe au Passage 44 par une journée d'étude marathon clôturée par le ministre Vandenbroucke lui-même. La colonne vertébrale de cette loi semble solide puisque ses fondements restent d'actualité. Pour autant, il faut l'adapter à la décennie 2020.

David Simon, médecin généraliste à Colfontaine et administrateur à l'Absym, a posé la question qui fâche lors du colloque consacré jeudi dernier aux 20 ans de la Loi Droits du patient.

Nous avons la grande tristesse d'annoncer le décès ce samedi 11 juin de Johanne Mathy, journaliste spécialisée dans les soins de santé.

Le projet de décret modifiant le Code wallon de l'Action sociale et de la Santé en ce qui concerne la promotion de la santé et la prévention a été adopté en scéance plénière du Parlement wallon le 2 février dernier. Un énoncé technique qui, selon l'opposition PTB et cdH, et le syndicaliste David Simon (lire jdM n°2701) cache pourtant des modifications "interpellantes".

Le syndicat médical estime que les autorités compliquent bien trop les choses dans le choix des citoyens qu'elles comptent appeler à se faire vacciner contre le Covid-19. "On perd un temps précieux et on risque ainsi de voir surgir des tensions en raison de la priorisation qui ne sera pas acceptée. L'âge est une donnée objective. Ce critère est le meilleur choix pour vacciner. "

Du 7 juin au 26 juin 2018, les médecins seront invités à voter électroniquement pour donner leur voix à un des trois syndicats : Absym, GBO et AADM. L'Absym mise sur le rajeunissement et le lien avec la sagesse de la stabilité en soulignant que " les médecins pensent comme nous ", le GBO souligne son enracinement de terrain avec les médecins généralistes et son écoute.