Tout sur Croix-Rouge de Belgique

La Croix-Rouge de Belgique lance, comme de coutume, un appel aux dons de sang avant les vacances estivales et à l'approche de la Journée mondiale du donneur de sang, qui aura lieu le 14 juin, a-t-elle annoncé mardi dans un communiqué. Une nouveauté toutefois: l'organisation assouplira, dès le 1er juillet, ses conditions pour les touristes revenant de certains pays du sud de l'Europe, potentiellement infectés par le virus du Nil occidental (VNO).

Le consortium regroupant Médecins du Monde, Médecins sans Frontières, le Samusocial et la Croix-Rouge de Belgique a décidé de mettre en place des équipes mobiles pour la vaccination des personnes sans-abri, des personnes migrantes et les personnes sans papiers "qui ne sont pas couvertes par les plans déployés jusqu'à ce jour et qui n'ont pas accès aux centres de vaccination habituels en raison de leur statut ou de leur situation sociale". Ils seront provisoirement vaccinés avec le Johnson&Johnson. Mais le consortium espère dans un avenir proche disposer d'autres vaccins préférablement unidose. 5.000 patients sont concernés.

On ne verra bientôt plus de bénévoles de la Croix-Rouge dans les hôpitaux belges. L'association d'utilité publique a décidé de se désinvestir du secteur hospitalier. Un choix stratégique.

Congress Report : ATS2024

Fondée en 1905 pour lutter contre la tuberculose, l'American Thoracic Society a pour ambition affichée de faire progresser la recherche et les traitements des affections pulmonaires (surtout) et cardiaques, ainsi que des troubles du sommeil. Cette année, son congrès international (ATS Conference 2024) se tenait à San Diego, du 17 au 22 mai.

Lire les articles

Médecine

Le 1er juin, le professeur Jean-Luc Van Laethem, chef de la clinique d'oncologie digestive à l'hôpital Erasme, a publié un essai clinique dans le cancer du pancréas métastatique dans The Lancet Oncology. Avec d'autres chercheurs belges et européens, le Pr Van Laethem cherche à évaluer la combinaison d'une chimiothérapie et d'un nouvel agent stimulant la réponse immunitaire. Cette association rapporte un taux de réponse objective (ORR) de 40,4 % chez 57 patients évaluables, atteignant ainsi le critère principal pour pouvoir mener une étude plus approfondie dans la recherche de lutte contre le cancer du pancréas.

Clinical Update

Article du magazine

La prévalence de l'asthme est toujours en augmentation dans notre pays, et tout particulièrement chez les enfants au nord du sillon Sambre-et-Meuse - la faute en revient sans doute à une densité de population et à un degré de pollution atmosphérique plus élevés. Dans ce contexte, plus que jamais, le choix d'un traitement adapté et la garantie d'un bon suivi sont d'une importance majeure.