Tout sur Covid

De façon tout à fait subjective, la rédaction du jdM a choisi les douze mots qui symbolisent le plus l'année 2020, une année historique marquée à jamais par la crise sanitaire mondiale. Un court abécédaire du Covid-19.

Le service de revalidation du Centre Hospitalier de Mouscron a accueilli plus de 40 patients convalescents contaminés par le Covid-19 depuis le début de cette deuxième vague. Cette prise en charge peut durer en moyenne trois semaines

Responsable au sein de la task force fédérale "opérationnalisation de la stratégie de vaccination" de la communication et du débat sociétal, le Dr Yvon Englert explique au jdM comment il compte collaborer avec le corps médical pour promouvoir la vaccination auprès de la population. Ce lundi, le délégué général Covid de la Wallonie a déjà rencontré les représentants du Collège de médecine générale.

Antares Consulting révèle dans son dernier rapport (1) que la gestion de la crise sanitaire a été différente selon les pays, mais que de nombreuses innovations ont pu être mises en place, à un rythme accéléré, durant cette période difficile. Et de proposer quinze recommandations pour favoriser l'innovation dans le secteur de la santé belge.

Depuis 2015, Solidaris ausculte la société belge francophone afin de mesurer de manière globale l'état de bien-être et de confiance de la population. L'édition 2020 du Baromètre confirme la lente dégradation des conditions de vie et le recul de l'indice bien-être, particulièrement marquant chez les femmes.

Le comité Hospital & Transport Surge Capacity (HTSC) a autorisé le 27 novembre les hôpitaux à redémarrer les admissions classiques et les hospitalisations de jour qui ne doivent pas faire appel aux soins intensifs.

Roel van Giel, président de Domus Medica, Guy Delrée, président du FAGW, Michel De Volder, président du FAMGB, Reinier Hueting, président du Cartel et Stefan Teughels, président de Wachtposten Vlaanderen interpellent les différents chefs de gouvernement fédéral et fédérés: le ministre fédéral des Affaires sociales et de la Santé publique, Frank Vandenbroucke, les ministres régionaux de la santé Christie Morreale, Alain Maron et Elke Van den Brandt ainsi que le ministre Wouter Beke: "Les cercles de médecins généralistes sont un des moteurs locaux de la future politique de santé."

Le comité Hospital & Transport Surge Capacity (HTSC) a autorisé le 27 novembre les hôpitaux à redémarrer les admissions classiques et les hospitalisations de jour qui ne doivent pas faire appel aux soins intensifs.

e-santewallonie, l'Institut wallon de la formation des prestataires de soins à l'e-santé, est entré dans une nouvelle ère en termes d'apprentissage actif. Il a lancé une plateforme LXP, une " Learning eXperience Platform ". Elle compte déjà 1.800 inscrits.

Cette année, la Journée mondiale de lutte contre le sida du 1er décembre est placée sous le signe de la solidarité mondiale et de la responsabilité partagée. Des thèmes dont l'importance a de nouveau été clairement démontrée par la pandémie de Covid-19. Nous avons voulu savoir quelles étaient les conséquences de cette pandémie, jusqu'à présent, pour les patients atteints du VIH et nous nous sommes adressés pour ce faire au Pr Dr Linos Vandekerckhove, responsable du HIV Cure Research Center UZ Gent.

Cette année, l'étude Maha s'est penchée sur les résultats financiers des hôpitaux en 2019. Les experts de Belfius révèlent également les premières estimations mesurant l'impact du Covid-19 sur la santé des hôpitaux après avoir épluché les comptes de résultats du premier semestre 2020 de 31 institutions.

Ce médicament immunosuppresseur, couramment utilisé contre la polyarthrite rhumatoïde, semblait apporter des chances supplémentaires de guérison du Covid, mais les essais cliniques actuels apportent des résultats contrastés. De quoi approfondir les tests, notamment au CHU de Liège.

Les patients souffrant de bronchopneumopathie chronique obstructive ou BPCO et atteints de Covid-19 risquent plus souvent que d'autres de faire une pneumonie gravissime. Une capacité pulmonaire réduite et une expression plus forte du récepteur ACE-2 dans les voies aériennes inférieures en sont probablement la cause.

L'arrêté royal relatif aux modalités d'octroi des deux milliards d'avances aux hôpitaux, tant attendu par le secteur hospitalier, a - enfin -été publié ce matin au Moniteur belge."Nous avons décidé d'octroyer 250 millions supplémentaires aux hôpitaux, notamment pour couvrir les pertes de recettes en tickets modérateurs payés normalement par les patients", annonce le ministre de la Santé publique.

A la question de savoir si le système belge de financement des hôpitaux doit être revu, 80% des directeurs généraux et médicaux répondent par l'affirmative. Pour un répondant sur dix, le système de financement actuel suffit. Pour un répondant sur dix, le système ne doit pas être revu mais il a été contre-productif durant la crise.

Cette structure, officiellement opérationnelle depuis le 1er novembre, fait partie des huit nouveaux consortiums fédéraux regroupant une université et un hôpital. Ensemble, ces binômes permettront de doubler la capacité de dépistage nationale, pour atteindre 50.000 tests quotidiens supplémentaires par jour.

Ri De Ridder, auteur de "Au chevet de nos soins de santé", propose une reconstruction du système. Va-t-il pouvoir, en tant que chef de Cabinet du ministre de la Santé publique, s'appuyer sur les propositions développées dans son ouvrage pour faire évoluer le secteur durant les prochaines années?

" Grâce aux efforts conjoints de sa population tout entière, Taïwan a fait face à la menace posée par cette pandémie en respectant quatre principes : une action prudente, une réponse rapide, un déploiement anticipé, et enfin l'ouverture et la transparence. " "Nous demandons à l'OMS et aux différentes parties concernées de reconnaître la contribution continue de Taïwan à la santé publique mondiale, à la prévention des maladies et au droit humain à la santé, et à soutenir l'inclusion de Taïwan au système mondial de santé."

Après avoir été approuvé par les médecins et les mutuelles mercredi dernier à l'unanimité, l'accord médico-mutualiste pour 2021 a été approuvé au Comité de l'assurance et par le Conseil général de l'Inami ce lundi. " En cette période marquée par l'incertitude, les tarifs garantis chez le médecin 2021 sont une certitude très appréciable ", réagit le ministre de la Santé, Franck Vandenbroucke.