Tout sur Conseil supérieur de la santé

Le Conseil supérieur de la Santé (CSS) fait le point sur les troubles liés aux jeux vidéo. Le moment est bien choisi puisque durant la période de confinement, les jeux vidéo ont permis à beaucoup de personnes de se détendre, de s'évader, voire de rester en contact les uns avec les autres. Si le CSS note des effets bénéfiques, il répertorie également des risques, notamment d'addiction.

Le Conseil supérieur de la Santé (CSS) fait le point sur les troubles liés aux jeux vidéo. Le moment est bien choisi puisque durant la période de confinement, les jeux vidéo ont permis à beaucoup de personnes de se détendre, de s'évader, voire de rester en contact les uns avec les autres. Si le CSS note des effets bénéfiques, il répertorie également des risques, notamment d'addiction.

Le président du Conseil supérieur de la santé (CSS), le Pr Jean Nève, est furieux. Il regrette que les autorités n'aient pas tenu compte des avis fouillés émis par le CSS sur les stocks stratégiques nécessaires en cas de pandémie et sur la qualité des masques à fournir à la population.

Les Académies royales de Belgique "instillent la méfiance au sein de la population à un moment particulièrement malvenu", a déploré le Conseil supérieur de la Santé (CSS) la semaine dernière en réponse aux critiques émises par les institutions. L'organe d'avis du SPF Santé publique souhaite apporter son "soutien et (sa) reconnaissance" à Sciensano, l'Institut scientifique de santé publique.

Les Académies royales de Belgique "instillent la méfiance au sein de la population à un moment particulièrement malvenu", a déploré jeudi le Conseil supérieur de la Santé (CSS) en réponse aux critiques émises par les institutions mardi. L'organe d'avis du SPF Santé publique souhaite apporter son "soutien et (sa) reconnaissance" à Sciensano, l'Institut scientifique de santé publique.

Cette année, notre concours d'été est consacré à l'art. En partenariat avec ART-Gallery.be, nous vous présenterons quatre oeuvres, les 2, 9 juillet, 20 et 27 août. Chaque semaine, vous pourrez participer au concours en répondant aux questions pour gagner un an de location d'une de ces oeuvres. Vous avez jusqu'au 15 septembre pour répondre aux questions.

Grâce aux MG, on a évité la catastrophe ! - Nous avons dû trouver beaucoup de réponses par nous-mêmes - Il a fallu improviser très rapidement