Tout sur Conseil médical

" Le Conseil médical des réseaux hospitaliers est un organe très important. Les médecins qui y siègent sont pour ainsi dire des copilotes de la gestion hospitalière. Au niveau du réseau, le Conseil médical ne donne pas des avis, il participe à la décision. "

Le sujet est à la mode, " plus de moyens " est le mot qu'on entend sur toutes les lèvres. Si cela ne se justifie pas pour tous, il y a des thèmes et des domaines où les besoins sont bien réels, et cela même au-delà des besoins dans les soins ou dans la rétribution de l'activité clinique.

Le sujet est à la mode, " plus de moyens " est le mot qu'on entend sur toutes les lèvres. Si cela ne se justifie pas pour tous, il y a des thèmes et des domaines où les besoins sont bien réels, et cela même au-delà des besoins dans les soins ou dans la rétribution de l'activité clinique.

Samedi, un médecin " senior " m'interpellait en déclarant qu'il soutient totalement les revendications des spécialistes en formation qui se plaignent avec vigueur de leurs conditions de travail et de formation ( lire en pages 2 à 4) tout en me racontant qu'à " son époque, les horaires de travail et de garde étaient encore plus lourds et que c'était tout de même très formateur ".

Je suis devenue présidente du Conseil médical (CM) pour qu'ensemble, nous regardions dans la même direction. J'entends porter la voix des médecins auprès du conseil d'administration et de la direction.

Le projet de loi 54 3441/001, 2018/2019 du 21 décembre 2018 relatif à la qualité de la pratique des soins de santé vient d'être distribué aux parlementaires début février 2019 avec l'espoir d'une entrée en vigueur en juillet 2021. Il semble trahir une tentation du ministère fédéral de la Santé de reprendre par la bande les pouvoirs attribués désormais par la constitution aux entités fédérées. Le prestataire pourrait en être la victime.

Pour pouvoir participer aux concours du JM-club et avoir une chance de remporter un des prix, il faut être membre du Club du Journal du Médecin.