Tout sur Conseil des ministres

L'objectif global pour 2020 est finalement de 27.654.648 milliers d'euros. La norme de croissance de 1,5% est respectée ainsi que l'indexation des honoraires. Les honoraires médicaux pèseront 8,589 milliards. L'industrie pharmaceutique devra faire un effort de 161 millions sur base annuelle sur un budget de 5,1 milliards. Le budget e-santé revu s'élève à 44,368 millions d'euros. Le financement du statut social est réestimé à 234,235 millions d'euros.

L'objectif global pour 2020 est finalement de 27.654.648 milliers d'euros. La norme de croissance de 1,5% est respectée ainsi que l'indexation des honoraires. Les honoraires médicaux pèseront 8,589 milliards. L'industrie pharmaceutique devra faire un effort de 161 millions sur base annuelle sur un budget de 5,1 milliards. Le budget E-santé revu s'élève à 44,368 millions d'euros. Le financement du statut social est réestimé à 234,235 millions d'euros.

Selon Unessa, le budget des soins de santé 2020, approuvé ce vendredi en Conseil des ministres, ne s'écarte finalement pas trop de la proposition initiale mise sur la table par le Comité de l'assurance de l'Inami. Néanmoins, la fédération d'institutions de soins souligne que ce budget fait peser un risque sur les marges des hôpitaux.

Fumée blanche au conseil des ministres : le budget des soins de santé a été approuvé. Au menu : économies dans le secteur du médicament et diminution du coût de certains d'entre eux pour le patient (58 millions) et indexation garantie pour les prestataires de soins. La norme de croissance de 1,5% est respectée également.

Le Conseil des ministres a approuvé vendredi passé quatre projets d'arrêtés royaux concernant la planification des soins de santé, y compris la décision d'octroyer un numéro Inami à tous les médecins qui seront diplômés cette année.

Pour pouvoir participer aux concours du JM-club et avoir une chance de remporter un des prix, il faut être membre du Club du Journal du Médecin.