Tout sur Conseil de l'Europe

Le 22 octobre dernier, une proposition de loi a été présentée concernant l'abrogation de la durée de validité de la déclaration anticipée d'euthanasie. Par ce document, une personne demande à être euthanasiée pour le cas où, se trouvant dans une situation de coma ou d'état végétatif irréversible, elle ne pourrait plus s'exprimer. Jusqu'à présent, cette déclaration anticipée était valable cinq ans, et devait ensuite être renouvelée. Une proposition d'étendre la validité à dix ans a été faite, mais après discussion, les députés en sont venus à ne plus limiter la validité du dit-document. Un 'compromis' qui n'est pas si innocent.

Pour pouvoir participer aux concours du JM-club et avoir une chance de remporter un des prix, il faut être membre du Club du Journal du Médecin.