Tout sur Conseil d'État

Examen d'entrée en médecine : plus de 3.000 étudiants ont tenté leur chance

3.615 étudiants étaient attendus ce matin à Brussels Expo pour l'examen d'entrée aux études de médecine. Ils seront probablement 3.300 a réellement prendre part à l'examen, dont les résultats sont attendus pour le 16 juillet. Une deuxième chance sera accordée à celles et ceux n'ayant pas réussi. L'épreuve se déroulera le 5 septembre.

La France étend l'obligation vaccinale à 11 vaccins pédiatriques

INTERNATIONAL : "Emmanuel Macron avait promis la révolution de la prévention. Agnès Buzyn en fait l'axe central de la nouvelle stratégie nationale de santé qui sera publiée en décembre 2017", explique le Quotidien du médecin. Et notamment l'extension au 1er janvier 2018 de l'obligation vaccinale à onze vaccins pédiatriques contre trois actuellement. Une mesure forte dans le contexte de méfiance grandissante envers les vaccins.

Plus de 4.500 candidats inscrits à l'examen d'entrée en médecine et dentisterie

Un peu plus de 4.500 candidats se sont inscrits à l'examen d'entrée aux études de médecine et dentisterie, indique mardi l'Académie de recherche et d'enseignement supérieur (Ares). Les étudiants désirant entamer des telles études doivent passer cet examen obligatoire prévu le 8 septembre prochain. La date butoir pour les inscriptions était ce mardi à minuit.

Convention kiné : le conseil d'Etat saisi

Le plus gros point de discorde réside dans la "discrimination" envers les kinésithérapeutes qui n'adhèrent pas à l'accord, soit environ 16% de tous les thérapeutes, parce que leurs patients seront remboursés 25% de moins que les patients des kinés conventionnés.

Les vaccins obligatoires pourront être pris séparément en France

Le Quotidien du Pharmacien annonce que suite à une décision du Conseil d'État, le gouvernement français sera désormais contraint de proposer dans 4 mois, sans association avec d'autres vaccins, les vaccins contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite, les seuls obligatoires chez nos voisins.

La formation des médecins bloquée par "les problèmes francophones"

Maggie De Block a réagi à la nouvelle suspension prononcée ce vendredi par le Conseil d'État. Selon la ministre libérale flamande, "les plus grands problèmes proviennent du côté francophone" et le Fédéral se retrouve dès lors dans l'incapacité de garantir les attestations Inami pour tous les étudiants. Une rencontre interministérielle est prévue pour le 18 août prochain.

Le "filtre Marcourt" suspendu par le Conseil d'État

Neuf "reçus-collés" de la faculté de médecine de Namur ont obtenu gain de cause ce mardi devant le Conseil d'État. La haute juridiction a suspendu le nouveau système de sélection pratiqué en fin de premier bachelier en Communauté française.

Séjour en maternité: les avocats des deux parties négocient une solution

Le cdH a tenté d'en savoir plus sur les suites que comptait donner Maggie De Block à l'arrêt du Conseil d'État annulant techniquement le budget 2015 des hôpitaux. La ministre a simplement précisé que ses avocats cherchaient avec ceux de la partie adverse à "rétablir le droit", de façon équitable pour tous les hôpitaux. En ce compris donc, les établissements n'ayant pas contesté devant la justice la mesure d'économie.

Séjour en maternité: De Block contrainte de rembourser les hôpitaux ?

Epicura a obtenu gain de cause devant le Conseil d'État. La haute juridiction a décidé d'annuler l'arrêté royal fixant son budget pour l'année 2015. Cette bonne nouvelle pour le centre hospitalier hennuyer constitue pour la comptabilité du SPF Santé une petite bombe à retardement, que s'ingénient à désamorcer ses services juridiques. L'enjeu est de taille : la ministre De Block se voit théoriquement contrainte de rembourser les 18,7 millions d'euros d'économies réalisées sur la durée de séjour pour les accouchements dans tous les hôpitaux du pays.