Tout sur Collège intermutualiste national

Fin-juin, plus de 4.000 médecins généralistes (ce qui représente plus d'1 MG sur 3) avaient déjà utilisé le service eAttest, disponible depuis le 1er janvier 2018, et plus d'1.5 million d'attestations électroniques ont déjà été envoyées et traitées.

Le Collège de médecine générale a récemment demandé aux MG de postposer toute transmission des données santé de leurs patients inscrits dans un trajet de soins (TDS) à l'Institut supérieur de santé publique (ISP). Raison : la pseudonymisation n'est pas l'anonymisation. La médico-mut de cette semaine a clarifié les choses : il n'y aurait pas de soucis à se faire.