Tout sur Collège intermutualiste

Le budget 2022 introduit une nouvelle approche: "les objectifs de soins de santé et soins appropriés". Une partie du (provisoire) budget global des soins de santé (31,8 milliards) y sera affectée.

En janvier 2019, 6.212 généralistes, soit la moitié des généralistes actifs, utilisait eAttest. L'application va être progressivement déployée chez d'autres prestataires de soins, en commençant par les dentistes en 2019. Mais si les patients sont ravis, ce n'est pas le cas de tous les médecins généralistes utilisateurs. Financièrement, il n'y a guère de plus-value et eFact (facturation) reste opaque au niveau des remboursements car sans références précises...

Les médecins généralistes peuvent dorénavant facturer électroniquement sans limite dans le cadre du régime du tiers payant (eFact) et attester électroniquement (eAttest). " Il n'est donc plus nécessaire de rédiger d'attestations papier ", annonce l'Inami. Au dernier décompte du CIN, 2.918 MG utilisent déjà eAttest et ont produit 668.810 attestations électroniques.

Votre avis compte !

Comment restez-vous à jour avec les soins de santé actuels ? Trouvez-vous facile ou difficile d'obtenir les points d'accréditation annuels ? Quelle est votre principale source d'information médicale ? Êtes-vous abonné au journal du médecin?Aidez-nous à trouver des réponses à ces questions pressantes et ainsi pouvoir vous informer à l'avenir de la manière que vous souhaitez et avec les activités adéquates...

Aidez-nous à trouver des réponses à ces questions pressantes !