Tout sur CIN

Le Comité de l'assurance de l'Inami a validé la proposition de budget des soins de santé (37,3 milliards d'euros) pour 2024. Parmi les mesures phares, l'octroi automatique du statut BIM aux chômeurs et invalides isolés et la fin du statut de cohabitant dans l'octroi au BIM pour les invalides. Les mutuelles s'en réjouissent.

Le Conseil général de l'Inami, qui regroupe les représentants des mutualités, des partenaires sociaux et du gouvernement, a fixé ce lundi le budget des soins de santé 2023. Un budget marqué par les crises et qui comporte une mesure de soutien réservée uniquement aux prestataires conventionnés qui irrite les bancs syndicaux.

Le Conseil général de l'Inami, qui regroupe les représentants des mutualités, des partenaires sociaux et du gouvernement, a validé ce lundi le budget des soins de santé 2023.

Le Comité de l'assurance de l'Inami a produit une proposition de budget pour les soins de santé 2023. "Nous donnons la priorité à l'accessibilité financières des soins, au bien-être des soignants et la qualité de vie au sein des établissements de soins." Cette proposition a été votée malgré l'opposition de deux des trois syndicats médicaux.

A l'occasion des élections européennes du 26 mai prochain, le CIN (collège intermutualiste national) attire l'attention sur une Union européenne " qui mette les citoyens, la santé et la protection sociale en position centrale ". Et notamment " une Europe sociale qui gomme les inégalités via la mise en oeuvre concrète des principes du socle européen des droits sociaux ".

Congress Report : ATS2024

Fondée en 1905 pour lutter contre la tuberculose, l'American Thoracic Society a pour ambition affichée de faire progresser la recherche et les traitements des affections pulmonaires (surtout) et cardiaques, ainsi que des troubles du sommeil. Cette année, son congrès international (ATS Conference 2024) se tenait à San Diego, du 17 au 22 mai.

Lire les articles

Médecine

Une étude originale, menée entre 2007 et 2020 en Ontario (Canada) et publiée dans la revue Open Forum Infectious Diseases, révèle que les personnes séropositives nécessitant une greffe de rein sont plus susceptibles de mourir avant de pouvoir en bénéficier que les personnes séronégatives. Ce qui souligne la nécessité d'une plus grande équité en matière d'accès à la transplantation rénale pour les personnes vivant avec le VIH.

Clinical Update

Article du magazine

La prévalence de l'asthme est toujours en augmentation dans notre pays, et tout particulièrement chez les enfants au nord du sillon Sambre-et-Meuse - la faute en revient sans doute à une densité de population et à un degré de pollution atmosphérique plus élevés. Dans ce contexte, plus que jamais, le choix d'un traitement adapté et la garantie d'un bon suivi sont d'une importance majeure.