Tout sur CIM

La CIM (La Conférence interministérielle Santé publique) s'est à nouveau réunie ce 17 juin autour de la question de la gestion de la pandémie de Covid-19. Elle a accordé une attention particulière aux avancées dans la stratégie de dépistage et dans les suivis de contacts ainsi qu'à la détection rapide de tout nouveau foyer de l'épidémie. Tous ces aspects jouent un rôle crucial dans la préparation du pays à une éventuelle seconde vague de l'épidémie.

La conférence interministérielle Santé publique (CIM) du 4 mai s'est penchée sur les stratégies de testing (dépistage) et de tracing (suivi de contacts) qui ont débuté le même jour. Une concertation provoquée par l'ensemble des médecins généralistes du pays, jusqu'alors dans le flou sur le rôle concret qu'ils devaient jouer dans ces phases cruciales d'accompagnement du déconfinement.

La Conférence interministérielle (CIM) Santé publique s'est réunie ce matin, le 4 mai, pour parler entre autres des stratégies de testing et de suivi dans le cadre de Covid-19. Des stratégies qui "répondent à bon nombre de nos questions et préoccupations mais pas encore sur les modalités de financement forfaitaire horaire que nous avions demandé pour l'activité des MG dans es les centre de tri", estime le Collège de médecine générale (CMG). "

Le 22 mai, huit ministres de la Santé du pays se sont réunis lors d'une Conférence interministérielle électronique pour finaliser la troisième CIM Santé publique du 25 mars. Plusieurs décisions importantes ont été prises.

Pour pouvoir participer aux concours du JM-club et avoir une chance de remporter un des prix, il faut être membre du Club du Journal du Médecin.