Tout sur Charline Bronchain

Le 20e prix du Généraliste a été décerné ce samedi 4 septembre aux docteurs Armelle Djoumbi (ULB) et Charline Bronchain (UCLouvain) pour leurs excellents travaux de fin d'études consacrés à la prise en charge des mutilations génitales féminines en médecine générale et à l'accompagnement par les médecins généralistes des patients ayant eu recours à une chirurgie bariatrique. Ces deux travaux remarquables ont obtenu les suffrages des lecteurs du journal du Médecin et du jury de la SSM-J.

Une étude conjointe Inami/SPF santé publique et AFMPS indiquent que la seule première vague du coronavirus a entraîné le report d'environ la moitié des soins essentiels. Encore aujourd'hui, les patients restent méfiants et reportent des examens essentiels à leur survie en bonne santé de peur d'attraper le virus. Par ailleurs, l'Inami constate une chute des consultations des MG de 11,6% et des visites de 12,5% entre janvier et mars 2021 par rapport à la même période en 2020.

Le 20e prix du Généraliste a été décerné ce samedi 4 septembre aux docteurs Armelle Djoumbi (ULB) et Charline Bronchain (UCLouvain) pour leurs excellents travaux de fin d'études consacrés à la prise en charge des mutilations génitales féminines en médecine générale et à l'accompagnement par les médecins généralistes des patients ayant eu recours à une chirurgie bariatrique. Ces deux travaux remarquables ont obtenu les suffrages des lecteurs du journal du Médecin et du jury de la SSM-J.

La SSMG et la SSM-J, en collaboration avec le journal du Médecin, invitent les jeunes généralistes (moins de dix ans d'installation) à participer le 4 septembre à une grande journée pour approfondir les différentes facettes de leur métier. A cette occasion, le prix du Généraliste, couronnant les deux meilleurs travaux de fin d'études de l'année académique 2019-2020, sera remis par la ministre Valérie Glatigny aux deux lauréat(e)s.

En raison de la prévalence croissante de l'obésité, la chirurgie bariatrique est devenue une option thérapeutique efficace, entraînant une perte pondérale importante et une diminution des comorbidités associées. Cette intervention est un acte thérapeutique invasif, induisant des transformations rapides tant corporelles que psychologiques et nécessitant une discipline post-opératoire sérieuse.

Votre avis compte !

Comment restez-vous à jour avec les soins de santé actuels ? Trouvez-vous facile ou difficile d'obtenir les points d'accréditation annuels ? Quelle est votre principale source d'information médicale ? Êtes-vous abonné au journal du médecin?Aidez-nous à trouver des réponses à ces questions pressantes et ainsi pouvoir vous informer à l'avenir de la manière que vous souhaitez et avec les activités adéquates...

Aidez-nous à trouver des réponses à ces questions pressantes !