Tout sur Chambre

La Chambre a approuvé jeudi en séance plénière, et à l'unanimité, une proposition de loi de Catherine Fonck (Les Engagés), co-signée par la N-VA et la majorité, qui ouvre la voie à l'indemnisation des femmes malades du cancer de l'ovaire à la suite d'une exposition à l'amiante.

"Les infirmières exposées à des médicaments dangereux ont deux fois plus de risques de faire une fausse couche. Une augmentation des dommages génétiques a été démontrée chez les infirmières en oncologie", alerte un collectif qui vient de demander au Parlement fédéral (lire en Une) de prendre des mesures pour mieux protéger les travailleurs contre les substances cancérigènes.

Le 16 mai 2002, la Chambre votait la loi autorisant sous condition l'euthanasie en Belgique. Fruit d'une longue réflexion et de larges auditions de la société civile au Sénat, la loi, promulguée le 28 mai 2002, allait être accompagnée quelques semaines plus tard de deux autres, celle sur les soins palliatifs et une troisième sur les droits du patient, toutes légalisant le choix d'organiser sa fin de vie.

La situation d'urgence épidémique enclenchée le 28 octobre expirera le 28 janvier, conformément à la loi pandémie, a indiqué lundi la ministre de l'Intérieur, Annelies Verlinden, en commission de la Chambre à l'occasion du rapport mensuel donné au parlement. Des avis sont attendus avant qu'un nouvel arrêté royal décrétant cette situation ne soit pris et confirmé par le parlement. mais un autre débat attend également la chambre, celui sur l'obligation vaccinale.

Le ministre de la Santé publique compte proposer aux médecins généralistes des formations pour la détection et la prise en charge plus précoces de l'alcoolisme chez leurs patients. Il souhaite aussi sensibiliser le milieu hospitalier. Des projets pilotes sont en cours.

Le ministre de la Santé publique compte proposer aux médecins généralistes des formations pour la détection et la prise en charge plus précoces de l'alcoolisme chez leurs patients. Il souhaite aussi sensibiliser le milieu hospitalier. Des projets pilotes sont en cours.

Les députés Fonck, Rohonyi et Bacquelaine ont interpellé jeudi passé en séance plénière le ministre de la Santé publique sur la situation des médecins assistants candidats spécialistes (Macs). Frank Vandenbroucke a annoncé être prêt à dégager un budget supplémentaire pour revaloriser le statut des Macs.

Dans cette suite de la recension de l'audition de Maggie De Block à la Commission spéciale Covid-19 de la Chambre, nous revenons sur les deux heures mises à profit pour répondre à quelque cinq heures de questionnement des députés.

Fonck, Rohonyi et Bacquelaine ont interpellé en séance plénière le ministre de la Santé publique sur la situation des médecins assistants candidats spécialistes (Macs). Frank Vandenbroucke a annoncé qu'il est prêt à dégager un budget supplémentaire pour revaloriser le statut des Macs.

L'ex-ministre de la Santé publique, aujourd'hui cheffe de groupe Open-VLD à la Chambre, a passé une journée à répondre aux députés au sein de la Commission spéciale Covid-19 fédérale. Reconnaissant certaines erreurs, elle en tire les leçons pour mieux affronter les suites de la pandémie voire une nouvelle à venir. Plus facile à dire qu'à faire...

La crise du Covid-19 a durablement affecté économiquement les entreprises, au point que certaines d'entre elles ne parviennent plus à payer leurs loyers. En parallèle d'une jurisprudence bienveillante qui n'est pas encore fixée, mais qui commence doucement à s'établir, le gouvernement a décidé d'adopter des nouvelles mesures pour les propriétaires qui renoncent à percevoir leurs loyers. Quelques mots d'explications s'imposent.

Après avoir été approuvée en deuxième lecture en Commission Santé publique de la Chambre, la loi sur les réseaux hospitaliers a été votée le 18 mars en plénière. "Il s'agit d'une excellente nouvelle pour les hôpitaux qui étaient entravés dans leurs efforts de mise en réseau", se réjouissent le ministre de la Santé publique, Frank Vandenbroucke, et le ministre de l'Emploi et de l'Economie, Pierre-Yves Dermagne.

Invités à la Commission spéciale Covid-19 de la Chambre, les médecins ont busé nos dirigeants. Du haut de leur légitimité scientifique, Absym, GBO et SSMG ont mis le doigt sur tous les dysfonctionnements de notre système politique et notre absence de chaîne de commandement claire. Le système fédéral belge ressemble à un Rubik's Cube dépareillé: impéritie, retards à l'allumage, lenteur de réaction, absence de communication aux populations et aux médecins. Et, malgré certaines améliorations, cela continue en 2021.

Les 20 euros supplémentaires pour chaque DMG seront payés fin janvier, a annoncé le ministre Vandenbroucke mardi à la Chambre.

Votre avis compte !

Comment restez-vous à jour avec les soins de santé actuels ? Trouvez-vous facile ou difficile d'obtenir les points d'accréditation annuels ? Quelle est votre principale source d'information médicale ? Êtes-vous abonné au journal du médecin?Aidez-nous à trouver des réponses à ces questions pressantes et ainsi pouvoir vous informer à l'avenir de la manière que vous souhaitez et avec les activités adéquates...

Aidez-nous à trouver des réponses à ces questions pressantes !