Tout sur cdH

La ministre De Block compte instaurer un verrou supplémentaire en fin d'études pour les médecins et dentistes dépassant le quota des numéros Inami. A partir de 2025, cette " attestation de contingentement " sera obligatoire pour obtenir une place de stage et un numéro Inami, et ainsi facturer ses prestations à l'assurance maladie. "Une mauvaise surprise " qui irrite le cdH et Ecolo.

C'était dans l'air, c'est désormais chose faite : le Gouvernement wallon a approuvé, en première lecture, le projet de décret visant à mettre en place l'assurance autonomie. Pour rappel, l'objectif de cette dernière est de déployer une couverture sociale pour répondre aux besoins liés à l'allongement de la vie et à la perte d'autonomie.

Interpellée à la Chambre par l'opposition sur le fait que les organisations infirmières sont inquiètes de la place de celles-ci dans les futurs réseaux hospitaliers, Maggie De Block a précisé que " un département infirmier ou un directeur infirmier au niveau du réseau serait peu judicieux, étant donné que les soins aux patients restent une mission d'un hôpital ".

L'employeur et le travailleur seront tenus de se justifier lorsqu'un conseiller en prévention-médecin du travail estime qu'un malade de longue durée peut exercer un "autre travail" ou un "travail adapté". A défaut, les deux parties risqueront des sanctions financières, selon un avant-projet de loi approuvé vendredi par le conseil des ministres. Ces sanctions peuvent aller jusque 800 euros. Les réactions politiques (cdH et Ecolo) sont très critiques, certains parlant de " cynisme " ou de "brutalité".

Tout récemment, le CAL a publié un sondage montrant que sept personnes sur dix ignoraient que l'IVG était toujours condamné partiellement par la loi et ce depuis 1990. Dans ce sondage, 75% des 1000 personnes interrogées estiment que l'IVG ne devrait pas être sanctionné. Mais plus qu'un débat éthique, l'idée de sortir l'IVG du code pénal est un débat politique.

Le tout récent décret wallon encadrant les structures d'hébergement non agréées (SHNA) pour personnes en difficultés prolongées - parfois appelées les "maisons-pirates" - risque de mener à des exclusions de résidents et à des difficultés financières, a averti mercredi Jean-François Blanche, directeur de La Villa Blanche, lors d'une conférence de presse à Liège.

Qu'en est-il de la prise en charge des frais médicaux pour les donneurs vivants d'organes ?, a demandé Catherine Fonck (cdH) à la Chambre mardi. Pour Maggie De Block, l'arrêté royal de prise en charge a pris un gros retard mais n'est pas bloqué. " Il entrera de toute façon en vigueur rétroactivement le 1er août 2017. Dès lors, il permettra de couvrir 90 % des coûts pour le donneur vivant. "

Réagissant à la publication d'une étude de l'Université de Liège sur la législation en matière d'alcool, Catherine Fonck, cheffe de groupe cdH à la Chambre, rappelle les nombreuses propositions formulées en la matière par son parti. Elle propose au gouvernement Michel de s'en saisir s'il désire réellement avancer dans la lutte contre l'alcool.

"Si tu ne viens pas chez le médecin, le médecin viendra chez toi", résume le Dr David Bouillon. Le généraliste de Ghlin et son équipe viennent de mettre en service une unité médicale mobile d'intervention qui se rend au domicile des patients précarisés. Une initiative originale pour aider les patients incapables de se déplacer.

La procédure en conflit d'intérêt déposée par Défi, le PS, le cdH et Ecolo (Cocof) contre le projet de loi De Block sur la réforme des numéros Inami a échoué. Le Parlement des bruxellois francophones craignait que la nouvelle répartition des numéros Inami ne mène à une pénurie de médecins à Bruxelles et en Wallonie.

L'assurance autonomie, cette cotisation de 50 euros par an que la toute grande majorité des résidents de Wallonie de 26 ans et plus devront verser pour aider les personnes en perte d'autonomie, a été confirmée par le gouvernement MR-cdH via une note de la vice-présidente cdH Alda Greoli approuvée cette semaine au gouvernement wallon.

Ce cadastre, réalisé par l'AViQ et grâce aux cercles de médecins généralistes, permet de déterminer la densité médicale par commune et de mettre en évidence les communes où cette densité est faible et donc problématique. Ce cadastre se base, pour la première fois, sur les adresses d'exercice des généralistes. Nous avons déjà publié la carte du nombre d'ETP MG actifs en 2016 dans notre édition du 20 octobre.

L'opposition écologiste en Fédération Wallonie-Bruxelles a déposé mercredi une proposition de décret visant à permettre à tous les reçus-collés de passer en deuxième bachelier de médecine ou dentisterie, après l'arrêt du Conseil d'Etat autorisant sept reçus-collés à s'inscrire provisoirement en 2e bachelier. cdH et Ecolo se chamaillent pour s'emparer du dossier.

Mardi en commission de la Santé publique on a débattu du projet de loi relatif à l'exercice des professions de santé. Une solution durable pour la planification médicale selon le gouvernement. Pour Catherine Fonck (cdH), au contraire, " le contingentement pour les médecins étrangers européens s'impose ! La discrimination à l'envers pour les jeunes Belges, ça suffit ! " Ils sont en effet 414 médecins étrangers à avoir reçu un numéro Inami en 2016.

La volonté de Maggie De Block de réduire le nombre des travailleurs en pédopsychiatrie de jour inquiète la poignée d'hôpitaux de jour pédopsychiatriques francophones. Au CHR Saint-Joseph, le Dr Isabelle Schonne, défend une prise en charge adaptée à la réalité de terrain

Le Pr De Maeseneer rappelle le fil qui a guidé sa pensée pendant sa carrière politique, un fil qu'il était inutile de rappeler qu'il était rouge. Il axe ses propositions sur deux idées phares : salarier les médecins, au moins en hôpital et fixer leur revenu à 9.500 euros nets par mois, soit 30.000 euros bruts pour l'hôpital !

Le Conseil d'Etat a rendu un avis cinglant sur l'avant-projet de loi de la ministre des Affaires sociales et de la Santé Maggie De Block réformant l'attribution des quotas Inami entre les Communautés flamande et française (Fédération Wallonie-Bruxelles), donnant argument à ceux qui au sud du pays craignent pour une pénurie de l'offre médicale. Le cdH en profite pour demander que ce dossier soit retiré à Maggie De Block et confié au premier ministre Michel. Le Cium fait le lien avec l'examen d'entrée.

Après avoir été approuvé par les médecins et les mutuelles mercredi dernier à l'unanimité, l'accord médico-mutualiste pour 2021 a été approuvé au Comité de l'assurance et par le Conseil général de l'Inami ce lundi. " En cette période marquée par l'incertitude, les tarifs garantis chez le médecin 2021 sont une certitude très appréciable ", réagit le ministre de la Santé, Franck Vandenbroucke.