Tout sur Carl Vanwelde

L'image de l'écureuil prévoyant, qui cache sous le sol une partie de ses provisions dans l'attente des mauvais jours est légendaire. Ce qui l'est moins est sa distraction qui lui fait oublier où il a enterré certains des glands ou des noisettes dont il a fait provision. Ce matin, en phase 4 du déconfinement, je suis comme l'écureuil qui cherche où il a caché ses trésors et qui déterre tant de choses en définitive, sauf celles qu'il cherche.

Elle était bossue, il était borgne. Jamais couple aussi désappareillé ne fut pourtant mieux assorti. Vingt ans les séparaient, elle était son aînée. Une vie commune sans passion ni romantisme, tissée de gestes affectueux qui permettent d'oublier qu'on est né sous le signe de pas de chance. Partager la même table l'aidait à ne pas boire et augmentait l'appétit de sa compagne. Deux fois l'an ils empruntaient l'autoroute de la mer pour quelques jours de vacances. Il ne distinguait plus que des silhouettes d'automobile, elle le guidait en évaluant les distances, signalant les bolides et déchiffrant les panneaux routiers.

Il y a loin et longtemps, j'eus l'occasion d'étrenner un baptême de l'air en ULM à la découverte du vignoble bordelais. J'en gardai le souvenir de la longue et soigneuse procédure précédent l'envol, motivée par la sécurité et le souci de ne pas hypothéquer la réussite d'une expérience unique par la survenue d'incidents techniques.

Cette année, notre concours d'été est consacré à l'art. En partenariat avec ART-Gallery.be, nous vous présenterons quatre oeuvres, les 2, 9 juillet, 20 et 27 août. Chaque semaine, vous pourrez participer au concours en répondant aux questions pour gagner un an de location d'une de ces oeuvres. Vous avez jusqu'au 15 septembre pour répondre aux questions.

Grâce aux MG, on a évité la catastrophe ! - Nous avons dû trouver beaucoup de réponses par nous-mêmes - Il a fallu improviser très rapidement