Tout sur Candice Leblanc

De nombreux patients s'automédiquent mal et surconsomment certains médicaments. Les antalgiques en sont un parfait exemple. Les douleurs à l'origine de ces surconsommations sont variées (maux de dos, fibromyalgie, etc.), mais il s'agit avant tout de maux de tête: céphalées de tension, migraines, céphalée posttraumatique, etc.

Le diagnostic de la maladie de Parkinson est essentiellement clinique et repose sur un examen neurologique et une anamnèse poussée. Une fois posé, il n'est pas toujours nécessaire de médicamenter les patients. Pas tout de suite, en tout cas.

FertitlitéCes dernières années, les avancées technologiques, les tests génétiques et une meilleure connaissance des conditions optimales d'implantation ont permis d'augmenter légèrement les taux de grossesse et d'accouchement par FIV. Mais un obstacle demeure: l'âge des patientes.

À l'occasion de la journée mondiale de la douleur, penchons-nous sur ces algies aigües qui peuvent s'installer durablement. Cette " chronicisation " n'est pas une fatalité... à condition d'intervenir à temps auprès des patients à risque.

Depuis trente ans, la prévalence de la dermatite atopique a plus que doublé dans les pays développés. Environ un quart des enfants atteints auront encore des poussées d'eczéma après l'adolescence. Et il est de moins en moins rare d'en diagnostiquer chez les adultes. Heureusement, il y a du neuf !

URTICAIRE Près de 50.000 Belges souffriraient d'urticaire chronique. Mal connue, sous-diagnostiquée et souvent mal traitée, cette pathologie auto-inflammatoire peut fortement altérer la qualité de vie. Pourtant, des solutions existent pour soulager les patients.

GYNÉCOLOGIE Bien qu'elle occupe toujours la première place des contraceptifs utilisée par les femmes, la pilule perd du terrain. Un nombre croissant de patientes s'en méfie ou s'en détourne au profit de méthodes jugées plus naturelles, moins contraignantes ou plus égalitaires.

TABACOLOGIE Depuis quelques années, la cigarette électronique et, dans une moindre mesure, la chicha se présentent comme des alternatives au tabagisme. Si certains y voient des outils de sevrage, d'autres pointent les risques que ces produits font courir aux anciens et aux non-fumeurs.