Tout sur Bruxelles

Le président honoraire de l'Absym fait le point sur la crise du coronavirus. Il souligne que le manque de masques et de réactifs a été l'épine dans le pied des médecins qui veulent pratiquer leur métier d'une manière déontologique. " On a raté toutes les étapes après la prise de conscience face à la pandémie. "

Pat Metheny revient pour la première fois depuis 2014. Sur son nouvel album From this Place, Pat Metheny propose dix compositions flambant neuves. Le guitariste multi talentueux l'appelle le record qu'il a voulu faire de sa vie.

The Faktory, incubateur liégeois de start-up numériques, de concert avec les réseaux santé wallon et bruxellois vient de mettre à disposition un outil gratuit et fiable de surveillance des patients covid-19 à domicile : SafeLink. Le Collège de médecine générale (CMG) soutient également le projet.

" Monsieur Sida " dévoile un moyen actuellement négligé pour jauger le réel impact de l'épidémie dans la population. Le test sérologique d'anticorps pourrait nous aider à prendre des décisions sur la fin de confinement et la reprise des activités normales. Mais il faut le mettre en production sans tarder ...

RÉCIT Dévoilant son disque dur, Edward Snowden, pourtant encore jeune, publie déjà ses "mémoires"... Et elles sont vives !

Le Laboratoire hospitalier universitaire de Bruxelles et Coris Bioconcept ont développé un test de diagnostic permettant de détecter en 15 minutes la présence du Covid-19 chez les patients présentant une infection sévère.

"Le secteur non-hospitalier de la santé mentale a reçu quelques masques des Régions, ce qui leur offre un répit temporaire, mais les hôpitaux psychiatriques sont les grands oubliés ! Ni le Fédéral, ni les régions n'ont prévu de leur livrer du matériel de protection ", s'inquiète la fédération santhea. Il y 14.921 lits psychiatriques en Belgique.

L'Absym Bruxelles souhaite apporter son aide aux médecins, membres ou pas, pour faciliter leur fourniture en équipement médical de protection. Le syndicat médical propose de regrouper les achats des médecins auprès d'un fournisseur de confiance.

La fermeture des consultations et le report des opérations programmées, décidés le 13 mars au soir, vont avoir un impact financier important sur les hôpitaux et les médecins qui y travaillent. Il est encore tôt pour mesurer avec précision le coût global du ralentissement des activités mais les fédérations hospitalières identifient déjà les coûts supplémentaires auxquels les institutions vont devoir faire face.

Le Dr Théodore Pleros, médecin généraliste à Bruxelles, a accepté de partager avec nous son ressenti durant une journée de consultation pas comme les autres. C'était le vendredi 13 mars, au lendemain de l'annonce des mesures fortes du gouvernement.

Les autorités sanitaires ont dénombré 243 nouveaux cas de contamination au nouveau coronavirus. En tout, 1.486 infections ont été détectées en Belgique. Un total de 14 décès sont à déplorer, soit quatre de plus.

Pas plus qu'il n'y a de bonne petite guerre, on ne peut se réjouir d'une épidémie quand chaque soir s'égrène le décompte sinistre des nouveaux infectés, des guéris et des morts. Des patients en souffrance aussi, malades dans leur chair ou dans leur tête. Il n'empêche que notre réflexion peut se voir nourrie par la survenue du Covid-19, et par les mesures qui l'accompagnent.

Les mutuelles lancent la semaine prochaine une campagne pour pousser les patients et les médecins à utiliser davantage eFact et eAttest. " L'objectif est de rendre son utilisation obligatoire, en prévoyant évidemment quelques exceptions ", commente Xavier Brenez, directeur général des Mutualités libres.

Quelle mouche a piqué Georges-Louis Bouchez de vouloir réduire le nombre de ministres de la santé de neuf à quatre ? Sous prétexte d'être plus efficace pour lutter contre le coronavirus, le président du MR a soutenu dans Le Soir l'idée de simplifier les structures ministérielles en santé et de supprimer quelques Maroquins.

Les années passent, les politiques passent, les ministres passent, les soignants restent ! Plusieurs enjeux les concernent en 2020 : notamment l'esanté, l'accréditation, l'indisponibilité des médicaments et la responsabilité sociale en santé.

CINÉMA Avec " La bonne épouse ", Martin Provost décrit avec humour dans une région de traditions, la montée en 1968 de la contestation de l'ordre établi... masculin !

EXPOSITION Bruxelles - Tel-Aviv : deux villes qui diffèrent et se ressemblent dans l'oeil d'une photographe allemande qui s'expose à l'Ikob d'Eupen.

Le journal du Médecin et le Pharmacien lancent auprès de leurs lecteurs respectifs une courte enquête pour savoir s'ils ont été infectés au SRAS-CoV-2 depuis le début de l'épidémie.