Tout sur BioNTech

Le fabricant de vaccins allemand BioNTech a traité pour la première fois un patient atteint d'un cancer colorectal avec son vaccin contre le cancer à ARN messager individualisé BNT 122 dans le cadre d'une étude de phase 2 récemment lancée aux États-Unis, en Allemagne, en Espagne et en Belgique, a annoncé la société vendredi.

Dans son jargon un peu abscon et quelque peu autosatisfait, la Commission européenne tire dix leçons de la pandémie coronavirus. Très critiquée pour ses retards à l'allumage, l'Union européenne explique qu'elle a bien réagi quand même, aurait pu mieux faire et tentera de faire mieux à l'avenir. Tout en oubliant de rappeler qu'elle n'a jamais eu de grandes compétences en santé...

La société pharmaceutique allemande BioNTech veut développer ces prochaines années un vaccin fonctionnant par ARN messager contre la malaria, a-t-elle annoncé lundi. L'objectif est de lancer les essais cliniques d'ici fin 2022. Un sérum avec un ARN messager contient le plan d'une partie de l'agent pathogène, afin d'entraîner le corps à lutter contre lui.

Les Etats-Unis ont doublé leur investissement financier, à près d'un milliard de dollars au total, pour soutenir le développement d'un potentiel vaccin contre le Covid-19 mis au point par la société américaine Moderna, qui entre lundi dans la dernière phase de son essai clinique. En tout, près de 200 candidats vaccins sont développés, dont 23 en phase clinique, c'est-à-dire testés chez l'être humain.