Tout sur Asie

Grâce aux médicaments antiviraux de la deuxième et troisième génération, le traitement de l'hépatite C est particulièrement efficace. Raison de plus pour insister sur la nécessité d'un diagnostic et traitement précoces de cette maladie sournoise, afin d'éviter une évolution vers la cirrhose et le carcinome hépatocellulaire.

Appelée " syndrome de résignation ", cette étrange maladie n'existerait apparemment qu'en Suède, chez les jeunes réfugiés. Le plus souvent menacés d'expulsion, ils tombent dans un état végétatif semi-comateux, une sorte de catatonie, qui peut parfois durer plusieurs années et qui constitue une forme de protection. Ils ressemblent à Blanche-Neige et, comme elle, ils peuvent heureusement " revenir au monde ".

Trois chercheurs de l'Institut de Médecine Tropicale (IMT) d'Anvers appellent à combattre la résistance aux antibiotiques de la bactérie salmonelle de manière globale, en réaction à une étude française publiée mercredi. Ils plaident pour une action intégrée afin de faire face à ce problème de santé publique, qui affecte les humains comme les animaux.

Selon des travaux présentés lors de la convention annuelle de l'Association américaine de psychologie, à Washington, la solitude et l'isolement social, en expansion dans tous les pays du monde, pourraient à long terme représenter pour la population une menace plus grande que l'obésité. Leur impact sur la mortalité des personnes de plus de 45 ans ne fait que croître.

Dans le passé, plusieurs études ont conclu à une baisse de la qualité du sperme mais elles ont beaucoup été critiquées car elles portaient sur peu de personnes et leur méthodologie laissait à désirer. Cette fois, une nouvelle recherche laisse peu de place au doute.

Quelque 325 millions de personnes dans le monde vivent avec une infection chronique d'hépatite B ou C, et très peu le savent, selon des chiffres publiés vendredi par l'OMS qui réclame un plan global pour lutter contre ces maladies virales. "La majorité de cette population n'est pas testée et n'a pas accès aux traitement", et par conséquent, "des millions de gens" risquent de développer une maladie chronique du foie ou un cancer et d'en mourir.

Le médecin, professeur et épidémiologiste Donald Ainslie Henderson est décédé vendredi. Il avait dirigé l'effort international d'éradication de la variole pendant les dix ans du programme (1967-1977) financé au travers de l'USAID (United States Aid for International Development) et participé à plusieurs programmes de vaccination pédiatrique. Doyen de l'Ecole de Santé publique à l'Université John Hopkins, il a contribué à des programmes de prévention contre les attaques biologiques et les catastrophes naturelles à la demande du président George W. Bush.

Pour pouvoir participer aux concours du JM-club et avoir une chance de remporter un des prix, il faut être membre du Club du Journal du Médecin.