Tout sur Anne-Laure Lenoir

Depuis plusieurs années l'approche pédagogique utilisée lors de la formation des étudiants en médecine est progressivement passée d'une approche par objectifs à une approche par compétences. Cette métamorphose pédagogique nécessite une réelle implication de l'étudiant. Dans cette évolution, le paradigme de l'auto-évaluation des compétences occupe une place de plus en plus importante. De nombreuses publications de pédagogie médicale ont exploré ce paradigme, mais très peu l'ont abordé du point de vue de l'apprenant.

C'est en tout cas l'avis d'Anne-Laure Lenoir, chargée de cours à l'ULiège. Afin de faire face à l'évolution des besoins de soins liée à l'augmentation des multimorbidités, la Namuroise propose plusieurs pistes. Et si le numerus clausus en fait partie, il ne constitue pas la panacée.