Tout sur Anderlecht

Je voudrais d'abord avoir une pensée émue pour nos collègues et paramédicaux décédés en se dévouant contre le coronavirus, et pour leurs familles. Par ailleurs, à mon sens, il faut entériner la fin du 'De Blockisme' méthode de gestion de la santé humaine qui a démontré ses limites par un aboutissement catastrophique.

Les équipes de l'ULB ont reçu le feu vert du Centre national de référence sur le coronavirus et de l'Agence fédérale du médicament (AFMPS) : les plateformes de diagnostic Covid-19 - campus de Charleroi et Erasme - testent dès ce lundi, les premiers échantillons de patients. Elles devraient réaliser 500 tests par jour.

Le docteur Dolatabadi est cardiologue. Parmi les nombreuses passions qui animent ce praticien, l'une d'entre elles l'invite à se serrer la ceinture. Du bloc au dojo, Dariouch Dolatabadi s'investit dans un art martial moderne : le judo.

Le docteur Dolatabadi est cardiologue. Parmi les nombreuses passions qui animent ce praticien, l'une d'entre elles l'invite à se serrer la ceinture. Du bloc au dojo, Dariouch Dolatabadi s'investit dans un art martial moderne : le judo.

L'Institut Jules Bordet, centre de référence de lutte contre le cancer en Belgique, a conclu un marché public de 22 millions d'euros avec la firme Elekta, pour de nouveaux équipements de pointe en radiothérapie, annonce l'hôpital mercredi. Cet investissement s'inscrit aussi dans le cadre du déménagement prochain de l'Institut vers un nouvel hôpital, le "New Bordet", sur le campus d'Anderlecht.

Chef du service d'anesthésie au Grand hôpital de Charleroi, le Dr Lechat continue de pratiquer l'anesthésie à temps plein tout en parvenant à se ménager du temps pour participer à des missions de Médecins sans frontières dans des pays en guerre.

Rien ne prédisposait ce Bruxellois d'adoption à troquer son scalpel et sa tenue de bloc contre un sécateur et une salopette bleue. Chirurgien vasculaire à Delta, il a décidé de consacrer du temps à un célèbre booster d'oméga 3 : le vin rouge de Lussac.

Le rédacteur en chef d'Artsenkrant revient, nostalgiquement sur 30 ans de presse médicale.

A l'occasion de la semaine e-santé en Région bruxelloise, plusieurs médecins et patients expliquent pourquoi ils utilisent le Réseau santé bruxellois et comment ils y partagent des données médicales. Un outil pédagogique pour vos patients.

Les laboratoires de biologie clinique de cinq hôpitaux bruxellois (1) ont fusionné en octobre 2015 en une seule entité : le Laboratoire hospitalier universitaire de Bruxelles. Les débuts du LHUB-ULB n'ont pas été faciles. En arrivant à la tête du laboratoire quelques mois après son lancement effectif, Jacques Vanderlinden a dû rétablir la confiance entre le gestionnaire, la direction médicale et les équipes de biologistes et technologues. À terme, le plateau central du LHUB concentrera 70% des activités des laboratoires des hôpitaux partenaires. Un défi qui sera relevé progressivement.

Avec 2.148.124 affiliés exactement, les désormais 6 mutualités libres formant l'Union du même nom poursuivent leur progression en 2015 (+23.162 par rapport à 2014). Elles calculent qu'elles représentent 19% de la population belge couverte par l'assurance maladie. A l'agenda de l'année 2015, objet du rapport annuel publié cette semaine: du point de vue interne, la poursuite des fusions Euromut/partena et Securex ; d'un point de vue externe, l'implémentation, dans la douleur, de la 6e réforme de l'Etat.

Le journal du Médecin/Artsenkrant veulent grâce à cette enquête évaluer la consommation ou parfois l'abus de substances psychoactives par les professionnels des soins de santé. En 2021, ce thème reste malheureusement difficile à aborder, en raison de la honte et de la stigmatisation.

Pour pouvoir participer aux concours du JM-club et avoir une chance de remporter un des prix, il faut être membre du Club du Journal du Médecin.