Tout sur Allemagne

Sorti en mars, la revue du même nom est le pari audacieux du dynamique éditeur ardennais Weyrich, qui ose un mook consacré à la conquête spatiale.

Le décompte macabre, le plus souvent quotidien, des décès dus au Coronavirus, est quelque chose d'entièrement neuf pour nos concitoyens. Outre qu'aucune autre maladie ne fait l'objet d'une telle contre-publicité, quelle est la véracité de ses chiffres ? Alors que le nombre de morts publiées par la Chine est ridiculement bas pour un pays de 1,3 milliard d'habitants, même en Occident où l'on observe une certaine tradition de transparence, disposer de données exactes ne coule pas de source. Un site danois, " Euromomo ", se basant sur les chiffres de mortalité " toutes causes confondues ", pourrait faire partie de la solution. La Belgique s'est-elle " surestimée " ? Tentons d'y voir plus clair.

Dans " Seules à Berlin ", l'auteur et dessinateur Nicolas Juncker qui a également entrepris des études d'Histoire, fait se croiser dans la capitale du Reich en ruines, deux femmes : l'Allemande Ingrid et la Russe Evgeniya. Rencontre avec l'auteur de ce stupéfiant destin de femmes, qui ne sont pas que victimes, mais qui en tant que guerre risquent souvent la double peine...

Le Dr Alain Destexhe, médecin formé en épidémiologie et ex sénateur a repris des consultations médicales dans la crise du coronavirus. Selon lui, il existe un décalage entre la gravité de l'épidémie et sa perception par le grand public. Le dernier bulletin épidémiologique hebdomadaire de Sciensano confirme cette analyse. "Craignant une crise économique avec des conséquences sociales et sanitaires plus graves que l'épidémie actuelle, il plaide pour une reprise plus soutenue du travail et des activités médicales.

En Europe, parmi les pays les plus peuplés, c'est l'Allemagne qui compte le moins de morts par habitant du nouveau Coronavirus : au 30 avril, autour de 75.05/million d'habitants contre 524.93 pour l'Espagne, 369.02 pour la France (et même 647.22 pour la Belgique, première mondiale). À quoi est due cette insolente réussite ? Peut-elle perdurer ? Depuis le 27 avril, les magasins d'une surface inférieure à 800 mètres carrés peuvent rouvrir leurs portes, ainsi que les concessionnaires, librairies et même les zoos. On s'inquiète donc d'une deuxième vague...

La conférence interministérielle Santé publique (CIM) du 4 mai s'est penchée sur les stratégies de testing (dépistage) et de tracing (suivi de contacts) qui ont débuté le même jour. Une concertation provoquée par l'ensemble des médecins généralistes du pays, jusqu'alors dans le flou sur le rôle concret qu'ils devaient jouer dans ces phases cruciales d'accompagnement du déconfinement.

Musique A plus de soixante ans, Kim Gordon signe son premier album solo : ça valait la peine d'attendre.

L'Europe, comme en Italie et en Belgique lundi, se lance cette semaine dans le déconfinement de ses millions d'habitants, au moment où de l'autre côté de l'Atlantique, le président américain Donald Trump promet un vaccin contre le coranavirus avant la fin de l'année. La première phase du plan belge de déconfinement est entrée en vigueur ce lundi, signe d'une évolution favorable de l'épidémie de Covid-19, même si le mot d'ordre "restez chez vous" et la plupart des règles de confinement restent de rigueur.

En Europe, parmi les pays les plus peuplés, c'est l'Allemagne qui compte le moins de morts par habitant : au 19 avril, autour de 52,5/million d'habitant contre 428 pour l'Espagne par exemple et 279 pour la France (et 452 pour la Belgique, première mondiale). À quoi est due cette insolente réussite ? Peut-elle perdurer ? Les maisons de repos allemandes risquent-elles aussi de subir bientôt une hécatombe ? Depuis lundi, les magasins d'une surface inférieure à 800 mètres carrés peuvent rouvrir leurs portes, ainsi que les concessionnaires, librairies et même les zoos. Angela Merkel est inquiète...

Je voudrais d'abord avoir une pensée émue pour nos collègues et paramédicaux décédés en se dévouant contre le coronavirus, et pour leurs familles. Par ailleurs, à mon sens, il faut entériner la fin du 'De Blockisme' méthode de gestion de la santé humaine qui a démontré ses limites par un aboutissement catastrophique.

Roman - De son écriture alerte, imagée et fluide, Daniel Kehlmann, auteur notamment des Arpenteurs du monde qui romançait les aventures du naturaliste et géographe von Humboldt, n'est jamais aussi bon que lorsque s'il s'adosse à l'Histoire : d'autant que celle qui est contée ici, se double d'une légende.

Primes, prêts garanties, moratoires des prêts hypothécaires, paiements sans code, mais aussi déficits budgétaires catastrophiques et taux d'intérêt durablement au plancher : nous sommes tous impactés... et nous le resterons un bon moment !

Un nouveau rapport de l'Agence européenne des drogues avertit que l'usage de l'amphétamine, la cocaïne, l'ecstasy et la méthamphétamine sont en forte hausse en Belgique. La méthode employée est la plus neutre possible : elle consiste à analyser les eaux usées dans 68 villes européennes.

La lutte contre le coronavirus pourrait marquer un tournant dans la prééminence, habituellement acceptée, du couple Europe/USA sur le monde. La guerre technologique dans la lutte contre la pandémie vient d'être gagnée par une partie de l'Asie et cette victoire aura des retentissements à tous les niveaux tant économiques, scientifiques que culturels. Après l'expérience chinoise, la Corée du Sud, Hongkong, Singapour, Taiwan ont évité le confinement et ont opté pour une isolation du virus ou plutôt des porteurs de virus par des tests généralisés alors que l'Italie, et beaucoup de pays d'Europe et apparemment les USA ont choisi une stratégie de confinement des personnes.

Une équipe de chercheurs australiens a annoncé vendredi avoir entrepris de tester à une large échelle un vaccin utilisé depuis des décennies contre la tuberculose pour vérifier s'il est en mesure de protéger le personnel soignant du coronavirus. De son côté le géant pharmaceutique français Sanofi et la société biotechnologique américaine Translate Bio tentent actuellement d'élaborer ensemble un vaccin contre le nouveau coronavirus.

RÉCIT Dévoilant son disque dur, Edward Snowden, pourtant encore jeune, publie déjà ses "mémoires"... Et elles sont vives !

CINÉMA Avec " La bonne épouse ", Martin Provost décrit avec humour dans une région de traditions, la montée en 1968 de la contestation de l'ordre établi... masculin !

EXPOSITION Bruxelles - Tel-Aviv : deux villes qui diffèrent et se ressemblent dans l'oeil d'une photographe allemande qui s'expose à l'Ikob d'Eupen.

"Ce n'est pas ça, l'esprit de l'Union européenne": la ministre de la Santé publique Maggie De Block a dénoncé, vendredi à son arrivée à un conseil extraordinaire des ministres européens de la Santé consacré au coronavirus, le blocage par deux États membres - l'Allemagne et la République tchèque - de leurs exportations de masques de protection.

Ce jeudi à Bruxelles, les ministres européens de la Santé vont se réunir en urgence pour discuter de mesures contre la propagation du nouveau coronavirus dans l'UE, a-t-on appris auprès du Conseil de l'Union européenne. Les ministres, qui se réuniront en présence d'un représentant de l'OMS à partir de 10H00, devraient tenter de trouver une approche coordonnée face à cette maladie, dont une trentaine de cas ont été recensés dans l'UE.

Pour pouvoir participer aux concours du JM-club et avoir une chance de remporter un des prix, il faut être membre du Club du Journal du Médecin.