Tout sur Ains

Au printemps passé, les autorités françaises mettaient en garde contre l'utilisation des Ains comme l'ibuprofen, qu'on soupçonnait d'accroître le risque de pronostic grave en cas de Covid-19. Un article récent paru dans Annals of Rheumatoid Diseases apporte toutefois un éclairage rassurant.

L'American Academy of Neurology (ANN) et l'American Headache Society (AHS) ont publié des directives pratiques relatives à la prise en charge d'une crise migraineuse aiguë chez les enfants et les adolescents 1,2.

Selon les statistiques d'Eurostat, la Belgique compte la plus grande proportion de jeunes consommateurs (15-24 ans) de médicaments sur prescription, principalement d'antibiotiques et d'antidouleurs de type AINS. C'est ce que confirme une étude des Mutualités Libres portant sur les 12-18 ans. Elle révèle que 56% des adolescents de notre pays prennent au moins un médicament sur prescription par an.

Congress Report : ATS2024

Fondée en 1905 pour lutter contre la tuberculose, l'American Thoracic Society a pour ambition affichée de faire progresser la recherche et les traitements des affections pulmonaires (surtout) et cardiaques, ainsi que des troubles du sommeil. Cette année, son congrès international (ATS Conference 2024) se tenait à San Diego, du 17 au 22 mai.

Lire les articles

Médecine

Le 1er juin, le professeur Jean-Luc Van Laethem, chef de la clinique d'oncologie digestive à l'hôpital Erasme, a publié un essai clinique dans le cancer du pancréas métastatique dans The Lancet Oncology. Avec d'autres chercheurs belges et européens, le Pr Van Laethem cherche à évaluer la combinaison d'une chimiothérapie et d'un nouvel agent stimulant la réponse immunitaire. Cette association rapporte un taux de réponse objective (ORR) de 40,4 % chez 57 patients évaluables, atteignant ainsi le critère principal pour pouvoir mener une étude plus approfondie dans la recherche de lutte contre le cancer du pancréas.

Clinical Update

Article du magazine

La prévalence de l'asthme est toujours en augmentation dans notre pays, et tout particulièrement chez les enfants au nord du sillon Sambre-et-Meuse - la faute en revient sans doute à une densité de population et à un degré de pollution atmosphérique plus élevés. Dans ce contexte, plus que jamais, le choix d'un traitement adapté et la garantie d'un bon suivi sont d'une importance majeure.