Tout sur Afrique centrale

Une équipe internationale établit une carte planétaire des zones où les personnes risquent le plus d'être mordues par un serpent venimeux. Elle révèle notamment qu'environ 93 millions d'individus dans le monde seraient exposés au risque d'envenimation grave et risqueraient davantage de mourir en raison du faible accès aux médicaments anti-venin.

L'ONG Lumière pour le monde fête cette année son vingtième anniversaire. L'ophtalmologue Staf Nietvelt, l'un des initiateurs du projet, a déjà de nombreuses missions à son actif en Afrique centrale et en Asie. Il compte d'ailleurs bien y retourner, en compagnie de son épouse. "J'ai toujours eu l'esprit tropical", dit-il en riant.

De manière générale, dans les zones de conflit, l'accès aux besoins de base est limité, dû à une destruction des services, à la diminution de personnel qualifié, à la raréfaction des équipements, l'insécurité et les difficultés financières. Ceci augmente notablement le niveau de vulnérabilité des personnes affectées.

Cette année, notre concours d'été est consacré à l'art. En partenariat avec ART-Gallery.be, nous vous présenterons quatre oeuvres, les 2, 9 juillet, 20 et 27 août. Chaque semaine, vous pourrez participer au concours en répondant aux questions pour gagner un an de location d'une de ces oeuvres. Vous avez jusqu'au 15 septembre pour répondre aux questions.

Grâce aux MG, on a évité la catastrophe ! - Nous avons dû trouver beaucoup de réponses par nous-mêmes - Il a fallu improviser très rapidement