Tout sur Affaires sociales

Jacques de Toeuf, président honoraire de l'Absym, a bien connu Frank Vandenbroucke lorsqu'il était ministre des Affaires sociales au début de ce siècle. "C'est un homme avec qui on pouvait discuter." Il n'y a aucune raison dès lors de lui faire un procès d'intention. "Il faut regarder les bons côtés d'un homme qui va gérer la santé publique pendant les 4 ans qui restent. C'est avec les bons côtés qu'on va travailler."

Le vendredi 28 août, Christie Morreale, vice-présidente de la Région wallonne et ministre des Affaires sociales et de la Santé, a rencontré le personnel de terrain dans différents services du site Hornu. Les travailleurs présents lors de son passage ont eu l'occasion de lui faire part de leurs expériences et de leurs ressentis en toute franchise, notamment dans le contexte de la crise du Covid-19 et de la reprise des activités hospitalières.