Tout sur Acerta

Selon une enquête d'Acerta, Etion et VKW Limburg auprès de 500 PME belges, 64 % des entreprises de moins de 50 salariés demandent un certificat médical dès le premier jour d'absence. Environ 15 % offrent la possibilité aux travailleurs de s'absenter une journée, trois fois par an, sans certificat médical et un quart des PME ne demandent plus du tout de certificats médicaux.

Le nombre de personnes ayant abandonné un emploi dans un autre secteur pour rejoindre celui des soins de santé (afflux latéral) est en augmentation en Belgique, affirme lundi l'entreprise de services RH Acerta dans un nouveau rapport. À l'inverse, de moins en moins de jeunes diplômés ont travaillé dans les soins de santé en 2022. Acerta souligne que le secteur des soins de santé reste en état de grave pénurie en Belgique.

L'UCM annonce un nombre record de démissions pour l'ensemble de l'année 2022 dans les petites entreprises. Selon le baromètre semestriel de l'emploi dans les PME réalisé par le secrétariat social Acerta et ses partenaires, six patrons de PME sur dix estiment que la rétention des travailleurs au sein de leur entreprise sera le principal défi d'ici la fin de l'année. Le secteur de l'Horeca est particulièrement fragilisé par la pénurie de personnel.

Acerta, prestataire de services de ressources humaines, rapporte que l'an dernier, 5,8% des travailleurs du secteur non marchand étaient absents pour maladie, soit près du double de l'absence enregistrée dans le secteur marchand (2,7%). Le secteur des soins affiche un taux d'absentéisme encore plus élevé que la moyenne de 5,8% du secteur.

Congress Report : ATS2024

Fondée en 1905 pour lutter contre la tuberculose, l'American Thoracic Society a pour ambition affichée de faire progresser la recherche et les traitements des affections pulmonaires (surtout) et cardiaques, ainsi que des troubles du sommeil. Cette année, son congrès international (ATS Conference 2024) se tenait à San Diego, du 17 au 22 mai.

Lire les articles

Médecine

Une étude originale, menée entre 2007 et 2020 en Ontario (Canada) et publiée dans la revue Open Forum Infectious Diseases, révèle que les personnes séropositives nécessitant une greffe de rein sont plus susceptibles de mourir avant de pouvoir en bénéficier que les personnes séronégatives. Ce qui souligne la nécessité d'une plus grande équité en matière d'accès à la transplantation rénale pour les personnes vivant avec le VIH.

Clinical Update

Article du magazine

La prévalence de l'asthme est toujours en augmentation dans notre pays, et tout particulièrement chez les enfants au nord du sillon Sambre-et-Meuse - la faute en revient sans doute à une densité de population et à un degré de pollution atmosphérique plus élevés. Dans ce contexte, plus que jamais, le choix d'un traitement adapté et la garantie d'un bon suivi sont d'une importance majeure.