Tout sur ABsym

Jeudi 20 juin, Georges-Louis Bouchez et Maxime Prévot ont écouté les acteurs de la santé dans le cadre des consultations de la société civile. Les 26 organisations présentes se sont senties écoutées, mais 3 heures, cela laisse trop peu de temps à chacun pour évoquer ses priorités. "Il faudra une vraie concertation, et pas simplement un tour de piste", prévient notamment Paul De Munck, président du GBO.

Le Comité de l'assurance de l'Inami a examiné la semaine dernière une série de propositions de refinancement de la médecine générale du ministre Vandenbroucke. À hauteur totale de 55 millions d'euros, elles tiennent compte d'une partie du refinancement de la psychologie de première ligne qui est censée collaborer au sein des cabinets des médecins généralistes... Mais il s'agit en réalité d'une série de promesses contenues dans l'accord médico-mut 2024-2025 et, pour l'Absym, "de la poudre aux yeux".

Le comité de l'assurance de l'Inami examinera ce lundi une série de propositions de refinancement de la médecine générale du ministre Vandenbroucke pour un montant total de 55 millions d'euros tenant compte d'une partie du refinancement de la psychologie de 1ère ligne qui est censée collaborer au sein des cabinets des médecins généralistes... Mais il s'agit en réalité d'une série de promesses contenues dans l'accord médico-mut 2024-2025. L'Absym n'hésite pas à les qualifier de "poudre aux yeux" (lire encadré).

Le Dr Élodie Brunel, 39 ans, est administratrice à l'Absym mais aussi vice-présidente de la SSMG. Pour elle, l'approche syndicale est plus une affaire de génération que de genre. Conventionnée, elle n'a rien contre le forfait. La place du MG doit rester centrale, selon elle. Et les médecins spécialistes le comprennent de mieux en mieux.

À propos de l'embryon de débat par journal interposé entre le Dr Luc Herry (Absym Wallonie), le Dr Philippe Devos (Unessa) et Mme Sylvianne Portugaels (CHR de la Citadelle).

Le mémorandum pour les élections politiques proposé par l'Absym aux partis du futur gouvernement pose un diagnostic correct de ce qui ne va pas dans la politique et propose également des remèdes.

Ces dernières semaines, la plateforme eHealth et les services qui y sont liés ont accumulé les indisponibilités. Les syndicats montent au créneau et dénoncent, chacun à leur manière, le temps et l'argent perdus par les médecins.

L'interdiction des suppléments pour les patients ayant droit à une intervention majorée est reportée d'un an. Tous les honoraires seront indexés à 6,05%. Les syndicats médicaux se sont montrés satisfaits de l'accord conclu entre les médecins et les caisses d'assurance maladie. Le nouvel accord médico-mutualiste est paru le 5 février au Moniteur. Vous pouvez vous déconventionner ou vous conventionner partiellement jusqu'au 6 mars 2024 au plus tard.

L'Absym reproche à la Mutualité libérale d'accuser un retard de cinq semaines dans le paiement des honoraires des médecins dans le cadre du tiers payant. Un retard informatique que la ML dit avoir presque entièrement épuré.

Les représentants des hôpitaux et des médecins spécialistes en formation (MSF) se sont accordés pour revoir les conditions de travail de ces derniers, ont annoncé la Demeff et son pendant flamand, la Vaso, dans deux communiqués de presse. Cet accord doit favoriser un meilleur équilibre entre vies privée et professionnelle.

Le mémorandum pour les élections 2024 de l'Association des pharmaciens (APB) donne à réfléchir à ceux qui pensaient qu'il n'y avait pas de problème par rapport aux pharmaciens qui souhaitent s'attribuer les tâches des médecins. L'Absym s'offusque de la liste des propositions visant à étendre les compétences des pharmaciens. Trop, c'est trop.

L'Absym annonce qu'ensemble avec la Société belge de radiologie (SBR), elle va saisir la Cour constitutionnelle " contre l'interdiction de suppléments d'honoraires lors de l'utilisation d'imagerie médicale lourde pour des patients non hospitalisés ". La loi du ministre Vandenbroucke qui instaure cette interdiction entre aujourd'hui en vigueur. Elle concerne surtout les médecins spécialistes non-conventionnés, en rupture avec l'esprit de l'accord médico-mut.

Congress Report : ATS2024

Fondée en 1905 pour lutter contre la tuberculose, l'American Thoracic Society a pour ambition affichée de faire progresser la recherche et les traitements des affections pulmonaires (surtout) et cardiaques, ainsi que des troubles du sommeil. Cette année, son congrès international (ATS Conference 2024) se tenait à San Diego, du 17 au 22 mai.

Lire les articles

Médecine

Le 1er juin, le professeur Jean-Luc Van Laethem, chef de la clinique d'oncologie digestive à l'hôpital Erasme, a publié un essai clinique dans le cancer du pancréas métastatique dans The Lancet Oncology. Avec d'autres chercheurs belges et européens, le Pr Van Laethem cherche à évaluer la combinaison d'une chimiothérapie et d'un nouvel agent stimulant la réponse immunitaire. Cette association rapporte un taux de réponse objective (ORR) de 40,4 % chez 57 patients évaluables, atteignant ainsi le critère principal pour pouvoir mener une étude plus approfondie dans la recherche de lutte contre le cancer du pancréas.

Clinical Update

Article du magazine

La prévalence de l'asthme est toujours en augmentation dans notre pays, et tout particulièrement chez les enfants au nord du sillon Sambre-et-Meuse - la faute en revient sans doute à une densité de population et à un degré de pollution atmosphérique plus élevés. Dans ce contexte, plus que jamais, le choix d'un traitement adapté et la garantie d'un bon suivi sont d'une importance majeure.